Le Talmud prend vie dans un visage en marbre vieux de 1800 ans trouvé en Galilée

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Fontaine en forme de visage découverte dans le parc national de Tzipori en Galilée. (crédit photo: TZVIKA ZUK

Le Talmud prend vie dans un visage en marbre vieux de 1800 ans trouvé en Galilée

Des artefacts similaires ont été découverts au fil des ans à plusieurs endroits en Israël, notamment à Césarée et à Beit Shean.

Une fontaine de 1800 ans en forme de visage a été découverte par hasard par un visiteur du parc national de Tzipori en Galilée, a annoncé lundi l'Office israélien de la nature et des parcs.

Dans le Talmud babylonien, les sages juifs ont averti leurs disciples qu'ils ne devraient pas placer leur bouche directement sur les robinets des fontaines en forme de créature humaine ou animale pour éviter l'apparence de l'adoration des idoles. La nouvelle découverte offre un puissant témoignage de la vie du texte juif.

«En ce qui concerne les figures de visages humains [partzufot] qui pulvérisent de l'eau dans les villes, c'est-à-dire les fontaines, on ne peut pas placer sa bouche sur la bouche des personnages et boire, car cela semble embrasser l'objet du culte des idoles. De même, on ne peut pas placer sa bouche sur un sillon en métal et boire », lit un passage d'Avodah Zarah 12a (traduction Sefaria.org)..

Tzipori ne ressemblait à aucune autre ville de la région il y a 1800 ans: le grand rabbin Yehuda Hanasi y déplaça le Sanhédrin - la Grande Assemblée juive - dans la seconde moitié du IIe siècle, et la Mishna, texte fondateur du judaïsme rabbinique, fut compilé dans la ville. Le site archéologique présente encore aujourd'hui les vestiges du quartier juif de cette période, ainsi que de nombreux vestiges de la présence romaine, y compris le reste d'un théâtre de 4500 places.

«Le parc national de Tzipori, qui conserve les vestiges de l'ancienne capitale de la Galilée, Tzipori, où le Sanhédrin était assis et la Mishna a été achevée, ne cesse de surprendre par ses découvertes archéologiques», explique le Dr Yossi Bordovich, responsable du patrimoine. Département de l'Autorité de la nature et des parcs, a déclaré dans un communiqué de presse.

«Des vestiges de dizaines de belles mosaïques romaines et byzantines ont fait de Tzipori un site de renommée internationale, tandis que ces dernières années, des fouilles supplémentaires ont permis de découvrir un ancien pressoir à vin, une petite figurine en forme de taureau et une piscine d'eau, bain rituel, qui  été utilisé par le rabbin Yehuda Hanasi. "

L'artefact découvert par un habitant de la région, David Goren, qui l'a repéré dépassant du sol, a la forme d'une tête de lion avec des traits humains. Il mesure environ 15 centimètres de diamètre et est fait de marbre de haute qualité probablement originaire de Turquie.

La fontaine sera remise à l'Autorité israélienne des antiquités dans les prochains jours et sera exposée à l'avenir dans le parc national de Tzipori.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi