Le Qatar intervient dans l'échange de prisonniers entre Israël et le Hamas

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Qatar intervient dans l'échange de prisonniers entre Israël et le Hamas

Le journal arabe-israélien Kul al-Arab a rapporté que le Qatar est en train de faire la médiation entre Israël et le Hamas dans le cadre d'un accord d'échange de prisonniers qui permettrait la libération des corps du lieutenant Hadar Goldin et du sergent Oron Shaul, tous deux tués lors de l’opération "Bordure Protectrice"  l’été 2014.

L'accord pourrait également impliquer le retour d'Avraham 'Abera' Mengistu, un Israélien d’origine éthiopienne détenu en otage par le Hamas après avoir accidentellement traversé la frontière dans Gaza en 2014

L'accord permettrait de rendre leur liberté à 60 terroristes qui ont été libérés dans le «pacte Shalit» et ensuite arrêtés pour des activités terroristes continues.

Selon les rumeurs, Israël accepterait de libérer les terroristes à condition qu'ils soient expulsés vers Gaza ou le Qatar. Cependant, le Hamas a rejeté cette condition.

Un responsable proche du Hamas a indiqué à que l'ambassadeur du Qatar dans les territoires dits palestiniens, Mohammad al-Amadi, qui est responsable de projets de réhabilitation à Gaza, visite souvent le pays et rencontre occasionnellement des responsables israéliens.

Avraham 'Abera' Mengistu

Avraham 'Abera' Mengistu

La famille Mengistu a cependant dit qu'elle n'était pas au courant de telles discussions. "Jusqu'à ce que nous revoyons Abera, les publications ne nous consoleront pas », ont-ils dit.

La mère d'Oron Shaul, Zahava a également déclaré qu'elle n'avait pas été informée des négociations et a appelé le Premier ministre "à agir pour ramener mon fils Oron de la guerre. Ne laissez pas mon fils avec le Hamas".

Le rapport vient quelques jours après que la famille de Hadar Goldin a publié une déclaration mordante sur ce qu'elle a décrit comme l'échec du gouvernement à engager des négociations sérieuses pour obtenir la libération du corps de leur fils, ou celui d'Oron Shaul.

"Malheureusement, le Premier ministre a brandi un drapeau blanc au Hamas et a renoncé à ramener Hadar et Oron à la maison. Le gouvernement israélien démontre une terrible faiblesse face au Hamas ", a déclaré le communiqué.

Alors que les deux dépouilles des soldats sont toujours en possession du Hamas, la famille a déclaré: «Netanyahu libère des corps de terroristes, tandis que les prisonniers du Hamas reçoivent des conditions de luxe et le gouvernement paie les salaires de ses terroristes ».

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi