Le président indien Modi recrute des protecteurs israéliens à quatre pattes

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le président indien Modi recrute des protecteurs israéliens à quatre pattes

Le Indian Telegraph a rapporté que des chiens renifleurs de bombes et des chiens d’attaque de l’unité canine d’élite de Tsahal ont été importés en Inde pour ajouter des dents à l'équipe de sécurité du Premier ministre Narendra Modi.

Un responsable de sécurité "senior" a déclaré au journal que 30 "chiens d'attaque, renifleurs de bombe et chasseurs", ont été amenés de Jérusalem au cours de la dernière année.

Le responsable a déclaré que ces chiens étaient «considérés comme les meilleurs au monde pour renifler des pièges explosifs».

Il a également ajouté que ces chiens étaient également «très efficaces» au combat.

Les forces de défenses israéliennes emploient des chiens pour effectuer plusieurs tâches, y compris renifler et détecter des bombes et des drogues, l’attaque et de garde et les missions de recherche et de sauvetage.

L'un des nombreux accords de Modi et Netanyahu

L'un des nombreux accords de Modi et Netanyahu

Tout au long de l’Opération Bordure Protectrice, les chiens de l’unité d’élite canine ont combattu les terroristes à Gaza. Nombre d’entre eux ont été blessés au combat, mais cela ne les a pas empêchés de continuer à se battre.

L'unité canine utilise les chiens pour diverses missions. Elle existe au sein de Tsahal depuis 1974, mais la Haganah se servait déjà de ces animaux dès 1939. L'unité est devenu un appui indispensable pour de très nombreuses opérations militaires.

Cet accord entre Israël est l’Inde est l’un des nombreux récemment signés, parmi eux un nouvel accord inédit entre l’agence spatiale israélienne et l'agence spatiale indienne, des accords entre des grandes entreprises indiennes et israéliennes leaders dans les domaines des industries de la défense, de l'énergie et la médecine, dans le but d’accroître les échanges commerciaux et renforcer les liens économiques qui existent entre Israël et l'Inde.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi