Le premier duo israélo-émirati lance leur premier tube -vidéo-

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Artistes, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
« Ahlan bik! », un tube musical chanté par un premier duo israélo-émirati

« Ahlan bik! », un tube musical chanté par un premier duo israélo-émirati
La normalisation entre les Emirats arabes unis et Israël a désormais son « tube » signé d’un duo de chanteurs des deux pays: « Ahlan bik », une chanson Electro-pop un brin kitsch sur clip mêlant des images de Dubaï et Tel-Aviv.

A l’heure où les relations, longtemps officieuses, entre des pays du Golfe et Israël sortent de l’ombre avec à la clé la promesse d’investissements, l’Israélien Elkana Marziano et l’Emirati Waleed Aljasim ouvrent, eux, la voie à une première collaboration artistique croisées avec leur clip « Ahlan bik », « Bienvenue à toi » ou « Salut à toi ».

Depuis sa mise en ligne, le 30 septembre, la vidéo a dépassé le million de vues.

« Avec cette chanson, on sent le nouveau Moyen-Orient », commente l’internaute Shaked Sharon, sur la page Youtube du clip de la chanson destinée à faire vibrer les baffles et les cœurs des fans du rapprochement salué en Israël, fustigé en Territoires palestiniens et reçu avec tiédeur par des populations du Golfe.

« M’entends-tu mon ami, au loin, au loin? », fredonne l’Israélien Elkana Marziano, large sourire et lunettes de soleil, « Quand est-ce que tu viens? ». « Je t’entends mon ami, au loin, au loin, j’entends ta prière », lui répond l’Emirati, coiffé d’une tunique opaline.

Les moyens de « consolider les relations » entre les deux pays ont été abordés lors d’un premier entretien téléphonique officiel cette semaine entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi.

Outre les investissements, côté sport, Diaa Sabia est devenu le premier footballeur israélien à signer pour deux ans dans un championnat du Golfe avec le Club Al-Nasr de Dubaï.

Sur le plan culturel, le duo Marziano-Aljasim veut ouvrir la voix. « C’est un moment historique », lance l’Israélien qui veut bâtir des « ponts » entre les deux pays.

En  ce temps de pandémie, le tandem ne s’est d’ailleurs jamais rencontré de visu, mais s’est entretenu sur la plateforme numérique Zoom.

« L’entente a été immédiate », souligne le chanteur israélien qui parle aussi arabe. »Ils ont enregistré les paroles et tourné le clip là-bas (NDLR à Dubaï), nous avons enregistré et tourné ici et le tout a été assemblé à Tel-Aviv », précise-t-il.

Sur le portail YouTube, les commentaires affluent. Au travers des dithyrambes pro-normalisation, qui célèbrent cette collaboration transfrontalière, des voix dissonantes aussi résonnent, d’ailleurs davantage en arabe, certains dénonçant le rapprochement israélo-émirati, d’autres affichant leur soutien à la Palestine.

Après les salamalecs sur le Web, « un concert est prévu », assure Elkana Marziano précisant qu’aucune date n’a été fixée en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. « Je suis (déjà) très ému à l’idée qu’on chante ensemble cette chanson sur la même scène ».

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi