Le père de Amit Ben Yigal, lui avait sauvé la vie de la noyade aux jeux Maccabiah en 1997

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Premier sergent Amit Ben Yigal (crédit photo: FACEBOOK VIA MAARIV)

Un australien pleure le soldat israélien dont le père lui a sauvé la vie en 1997

Le père de Ben-Yigal avait sauvé Goldman de la noyade aux Jeux Maccabiah de 1997 en Israël lorsque le pont sur la rivière Yarkon s'est effondré alors que l'équipe australienne se dirigeait vers la cérémonie d'ouverture.

Il y a près de 25 ans, Tom Goldman et Baruch Ben-Yigal ont forgé une relation qui s'est renforcée au fil des ans.

Ben-Yigal avait sauvé Goldman de la noyade aux Jeux Maccabiah de 1997 en Israël lorsque le pont sur la rivière Yarkon s'est effondré alors que l'équipe australienne se dirigeait vers la cérémonie d'ouverture. La catastrophe a tué quatre personnes et blessé plus de 60  athlètes australiens et autres délégués d'équipe.

Cette semaine, Ben-Yigal a subi une tragédie: son unique enfant, Amit, un soldat israélien de 21 ans, a été tué lors d'un raid sur un village palestinien en Cisjordanie lorsqu'il a été frappé à la tête avec un gros rocher lancé par un terroriste palestinien.

"Baruch est membre honoraire de l'équipe australienne dans chaque Maccabiah depuis 1997", a déclaré Goldman à la Jewish Telegraphic Agency. «En 2013, Amit a aidé les juniors également à titre officieux. Je suis dévasté."

Goldman avait voyagé en Israël depuis Sydney il y a huit ans pour assister à la bar-mitsva d'Amit.

Le père de Amit a envoyé un message iPhone à Goldman avec une photo des deux hommes et avec Amit, en disant «ma vie est finie Tomy.. "

Lorsqu'un officier de l'armée israélienne s'est rendu au domicile de Ben-Yigal pour lui annoncer la mort de son fils, Ben-Yigal lui a demandé de contacter le «grand-père» d'Amit à Sydney.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi