Le parti conservateur canadien reconnaît Jérusalem capitale d’Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le parti conservateur canadien reconnaît Jérusalem capitale d’Israël

Lors d’un congrès ce dimanche, le Parti conservateur canadien a reconnu Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël.

Si l’Union européenne s’est majoritairement opposée à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, la décision fait moins débat outre-Atlantique. Après les États-Unis – qui a lancé l’initiative –, le parti conservateur du Canada a, à son tour, reconnu la nouvelle capitale de l’État hébreu lors d’un congrès à Halifax ce dimanche.

La sénatrice Linda Frum, membre du parti, mais également journaliste, a savouré cette prise de décision. « Fier d'être une conservatrice canadienne. Beau travail pour ce nouvel acte. »

Le Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA) au Canada a fait l'éloge de la décision du Parti conservateur.

« Reconnaître Jérusalem la capitale d’Israël et la terre du peuple juif ne devrait pas ouvrir de débat. Israël est la terre des juifs. Nous avons toujours souhaité que le Canada et tous ses partis politiques devaient officiellement reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël », a déclaré David J. Cape, président du CIJA. « Nous nous félicitons donc de l'adoption de la résolution de Jérusalem par le Parti conservateur du Canada. »

La résolution adoptée reconnaît Jérusalem comme la capitale d'Israël et préconise le déménagement de l'ambassade du Canada à cette ville.

Linda Frum, femme canadienne journaliste et politique, a grandement salué la reconnaissance de Jérusalem capitale d'Israël.

Linda Frum, femme canadienne journaliste et politique, a grandement salué la reconnaissance de Jérusalem capitale d'Israël.

Le Parti conservateur est l'opposition officielle au Canada actuel. Il est considéré comme une filiale de droite. En juin 2018 lorsqu’il Israël était au centre des critiques, notamment à cause des événements à la frontière de la Bande de Gaza, le chef du parti, Andrew Scheer, avait apporté son soutien à Israël. « Le Canada doit toujours se tenir aux côtés du peuple israélien », avait-il tweeté.

Plus que cela, il avait également soutenu l’État hébreu après les menaces de l’Iran. Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, avait appelé à détruire Israël « Le Canada doit se tenir aux côtés d’Israël pour se défendre et faire face aux menaces. »

Depuis la relocalisation de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem en mai dernier, les critiques n’ont cessé de pleuvoir sur les États-Unis, notamment de la part des gouvernements européens, comme l’Allemagne et la France.

Mais, peu à peu, la donne changer et plusieurs pays ont reconnu Jérusalem capitale d’Israël depuis. Certains ont déjà annoncé leur intention de déménager leur ambassade dans la nouvelle capitale de l’État juif.

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

  1. chantal.coindeau@orange.fr'moisejesus

    MAIS CELA NE CHANGERA RIENS .vous serez toujours des voleurs et des envahisseurs et pour ça les palestiniens vous empêcherons de dormir sur vos deux oreille ..a bon entendeur amen inchallah

    Répondre

Répondre à moisejesus Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi