Le ministère israélien des finances s'oppose à la fusion des banques Mizrahi-Tefahot et Igud

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le ministère israélien des finances s'oppose à la fusion des banques Mizrahi-Tefahot et Igud

Selon un document reçu par Matan Hodorov de Channel 10, le ministère des Finances s'est opposé à la fusion envisagée entre la Bank Mizrahi-Tefahot et la Bank Igud (Union Bank) et tente de la torpiller.

La position du ministère, avancée par Yoel Naveh, directeur intérimaire du budget au ministère des Finances, est que la fusion entre les deux banques réduira la concurrence dans le secteur bancaire israélien et augmentera les frais bancaires et les taux d'intérêt.

La banque Mizrahi-Tefahot est la quatrième plus grande banque en Israël et la plus grande banque hypothécaire d'Israël. Elle est considérée comme une banque très bien gérée, malgré la grève des employés qui a sévi au cours de l'été.

La banque Igud est une banque indépendante plus petite et moins classée. Leur fusion les placerait en troisième position, derrière les banques HaPoalim et Leumi.

Le ministre des finances Moshe Kahlon

Le ministre des finances Moshe Kahlon

Le régulateur des banques en Israël est fortement en désaccord avec l’opinion du ministère des Finances.

Le régulateur pense qu'une banque Mizrahi-Tefahot plus forte secouera les banques Leumi et HaPoalim, complaisamment installées au sommet de la chaîne alimentaire bancaire. Elles se retrouveront ainsi forcées de faire face à leur première concurrence réelle depuis longtemps.

Bien sûr, si le ministère des Finances est tellement préoccupé par le manque de concurrence dans le secteur bancaire, la solution est de permettre aux nouvelles banques privées de s'ouvrir en Israël.

La dernière fois qu'une nouvelle banque israélienne a ouvert était en 1977.

Les cinq premières banques en Israël sont:

La Bank HaPoalim (272,3 milliards de NIS d'actifs)

La Bank Leumi (272,8 milliards de NIS)

La Bank Discount (154,8 milliards de NIS)

La Bank Mizrahi-Tefahot (86,3 milliards de NIS)

La First International Bank of Israel (71,9 milliards de NIS)

Les petites banques (et les banques qui appartiennent aux grandes):

L’Arab Israel Bank (Leumi),

La Bank Mercantile (Discount),

La Bank of Jérusalem (indépendante),

La Bank Otzar HaHayal (First International),

La Bank Igud (indépendante)

La Bank Massad (First International),

La Bank Yahav (Mizrahi-Tefahot),

La Dexia Israël (indépendant),

La Poaley Agudat Israël (First International),

LaU-Bank (First International)

The Post Office Bank / Bank HaDoar.

Il existe cinq banques étrangères avec des bureaux en Israël, elles ont des opérations limitées: BNP Paribas Israel, Citibank, HSBC, State Bank of India et Barclays.

Source : The Jewish Press

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi