Le Maroc intègre la culture juive dans son cursus scolaire

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le judaisme enseigné dans les écoles au Maroc

Dans une initiative inédite qui confirme sa tolérance, sa pluralité et son ouverture sur les différentes cultures et religions, le Maroc a décidé d’intégrer la culture juive dans le cursus scolaire à partir des premières années de l’enseignement.

Il s’agit d’un pas salué par les membres de la communauté juive du Maroc et dans les différents coins du monde, et s’ajoute au pas historique effectué par le Royaume en 2011, en reconnaissant la composante hébraïque comme source de diversité de la culture marocaine.

 

Des facettes de la composante hébraïque et son histoire seront inclus dans le cursus scolaire, notamment celui de la cinquième et sixième année primaires, suite à un accord entre le ministère de l’Education, le Centre d’Etudes et de recherches sur le droit hébraïque et l’association Essaouira-Mogador pour la diversité, la coexistence dans les instituts scolaires et les universités, pour une période de 3 ans renouvelables. C’est un accord qui comprend la fondation, l’encadrement et l’accompagnement des clubs de “tolérance et coexistence en diversité” dans les instituts scolaires. Il vise également le renforcement des programmes scolaires, culturels, scientifiques et de recherche dans le but de mettre en valeur la diversité culturelle du Maroc, l’ouverture sur les instituts et les centres de recherches encadrant les projets culturels qui renforcent les valeurs de tolérance, coexistence et diversité, le lancement initiatives personnelles des talents et compétences des enfants et des jeunes afin de renforcer les composants de la diversité culturelle du pays. Par ailleurs, les élèves et les étudiants seront impliqués dans les activités nationales et internationales relatives aux sujets de la diversité et de l’échange culturel.

En effet, le cursus de la matière d’histoire et de géographie de la sixième année primaire contient, dans sa nouvelle édition, des parties sur l’héritage juif et l’histoire de l’existence hébraïque dans le Royaume. Il consacre même une partie à Bayt Dakira, un monument culturel et historique qui vise à préserver la mémoire juive marocaine, inauguré par SM le Roi Mohammed VI l’année dernière à Essaouira.

Le cursus contient aussi une leçon sur le musée juif de Casablanca qui a ouvert en 1997 et qui est sous la supervision de Zhor Rehihil, une marocaine de confession musulmane, en plus des extraits sur les traditions et les coutumes juives, la poésie et les rituels religieux.

L’intégration de l’histoire juive et de la composante hébraïque dans le cursus scolaire a été soutenue par SM le Roi Mohammed VI, afin d’informer les prochaines générations de l’existence d’une importante partie de leur histoire et les élever sur les valeurs de la tolérance de toutes les religions, notamment le judaïsme qui est présent dans le Royaume depuis des milliers d’années. Plusieurs analystes ont noté que cette décision est un pas de réconciliation qui suit plusieurs autres initiatives aussi importantes, tel que la restauration des temples juifs.

Source maroccojewishtime 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi