Le Juif qui a changé le cours du Super Bowl

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Personne ne comprend comment Julian Edelman a réalisé la prise qui a mené son équipe à la victoire.

Personne ne comprend comment Julian Edelman a fait la prise qui a mené son équipe à la victoire. Beaucoup l'appellent déjà « la plus grande prise de l'histoire du Super Bowl ». D'autres disent que c'est juste la plus folle.

"Je ne sais pas comment il s’y est pris, je ne pense pas que lui-même le sache", a déclaré son coéquipier Tom Brady, qui a réussi la passe.

Ce match a été l'un des plus dramatiques de l'histoire du football américain, et a été comparé à la victoire électorale de Donald Trump. Les Patriots perdaient 28-3 contre les Falcons d'Atlanta au troisième quart du match, mais ont finalement réussi à gagner 34-28 avec les prolongations.

La prise d'Edelman a eu lieu lors du quatrième quart, alors que les Falcons menaient 28-20. Le ballon a été lançé à une distance d'environ 25 mètres, et a été d'abord maladroitement intercepté par l’un des Falcons, Robert Alford. Cependant, Alford ne pouvait pas prendre le contrôle de la balle et il a levé la jambe. Et d'une certaine façon, avec des instincts parfaits, Edelman a réussi à l'attraper à quelques centimètres du gazon.

Et en plus, il a de l'humour!

Et en plus, il a de l'humour

Edelman est devenu la star du Super Bowl et les commentateurs qui l'ont interrogé après le match ont déclaré que le match entrerait dans les annales grâce à son coup historique.

Dans une forme typiquement bizarre, Edelman a déclaré avec humour que Brady avait exagéré ses éloges pour la prise parce que le duo vivait une «bromance» (une relation étroite mais non sexuelle entre deux hommes).

Edelman s'était d'ores et déjà fait remarquer dans la presse, affichant son attachement pour Israël.

Dans un match contre les Broncos de Denver en Novembre 2014, il avait été repéré assis sur le banc de son équipe portant une broche associant deux drapeaux, israélien et américains, sur son bonnet. Cette dernière lui avait été censément offerte par l' ex -ambassadeur d'Israël auprès des Nations Unies, Ron Prosor, avant le match.

Edelman et sa sœur Nicole étaient parmi les premiers passagers à essayer le nouveau vol direct vers Israël depuis l'aéroport international Logan de Boston durant l'été 2015.

Après avoir touché le sol israélien - avec des représentants des Philanthropies juives combinées du Grand Boston et d'un groupe de jeunes adultes de la région de Boston - il a profité de sa première visite pour prier avec ses tefilin et pour ensuite effectuer quelques passes avec des membres de l'équipe nationale de football israélienne.

Source : Arutz 7 – Jta.org

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi