Le Grand rabbin de Jérusalem s’insurge contre le défilé de la Gay Pride

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israel Gay Pride

Aryeh Stern, le Grand rabbin de Jérusalem, demande au maire de la ville de retirer les drapeaux de la Gay Pride de deux synagogues.

La lutte contre la communauté LGBT continue. Alors que le groupe « Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels » doit défiler dans les rues de la capitale israélienne ce jeudi, le Grand rabbin de Jérusalem, Aryeh Stern, a demandé au maire de la ville, de retirer les drapeaux arc-en-ciel sur deux synagogues, là où le défilé doit avoir lieu.

Dans une lettre adressée à Nir Barkat, le rabbin ashkénaze (origine d’Europe de l’Est) de Jérusalem s’est dit « très attristé » de l’événement.

« Bien qu'il nous ait impossible d'empêcher cette marche, nous demandons à ce que les drapeaux de la Gay Pride ne soient pas déployés sur King George Street sur la Grande Synagogue et celle de Yeshurun, qui sont considérées comme deux symboles de la sainteté de Jérusalem », écrit le rabbin Aryeh Stern.

« L’esprit des sages est profané. Sur la route du défilé, ils brandiront les drapeaux de la Gay Pride. Qu’ils ne le fassent pas dans la rue de ces synagogues.

Tout le monde est capable de comprendre cela. Les drapeaux, qui symbolisent malheureusement le contraire des valeurs juives, ne devraient pas apparaître sur ces lieux. », a ajouté le rabbin Stern.

Aryeh Stern demande au maire de la ville de Jérusalem, de retirer des drapeaux de la Gay Pride de deux synagogue de la ville.

Aryeh Stern demande au maire de la ville de Jérusalem, de retirer des drapeaux de la Gay Pride de deux synagogue de la ville.

Ce n’est pas la première fois que le Grand rabbin de Jérusalem s’oppose à la communauté LGBT. Plus récemment, Aryeh Stern a exprimé son opposition à autoriser la maternité de substitution pour les hommes gays dans le contexte de la loi controversée votée la semaine dernière à la Knesset.

Stern avait déclaré que permettre « aux couples homosexuels de faire naître des enfants par mères porteuses est très étrange et anormale. La vie de ces enfants serait misérable sans père et sans mère », avait-il dit.

La réaction de la LGBT ne s’était pas fait attendre et avait suscité de nombreuses critiques à l’égard du parti national religieux.

Par la suite, 200 rabbins, y compris les plus hauts dirigeants de l'aile conservatrice du mouvement religieux national, ont pris la défense du Grand rabbin et ont critiqué les groupes de défense des droits LGBT. « Ils utilisent un terrorisme agressif accompagné par un lavage de cerveau ininterrompu de la part des médias. Ils essayent de transformer des pervers en héros ».

Vos réactions

  1. yael-avraham@live.com'Yaël Avraham

    la Gay pride ce n’est pas de l’amour, c’est l’étalage d’une « fierté » mal placée et d’une sexualité mal vécue et mal canalisée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi