Le gouvernement français soutient un projet lié à groupe terroriste palestinien

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Jerusalem Post  Nouvelles d'Israël
LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOUTIENT UN PROJET DE JEUNESSE LIÉ À UN GROUPE TERRORISTE PALESTINIEN

Le 10 juillet 2019, à l'Institut français de Jérusalem, un nouveau programme pour les jeunes de Jérusalem-Est a été lancé en présence d'employés de l'ONU, en coordination avec le centre Al Bustan.

Le gouvernement français, ainsi que les municipalités locales en France, ont fait un don de près de 400 000 euros à ce nouveau programme pour les jeunes à Jérusalem-Est, en coordination avec un centre socio-culturel dirigé par un membre condamné de l'organisation terroriste Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP). D'après NGO Monitor.

Le centre Al Bustan, basé à Silwan, encourage depuis longtemps les idées violentes et anti-israéliennes parmi leurs jeunes membres.

Un article publié sur Facebook en juillet 2018 montrait des photos d'un camp de jeunes dans lequel des jeunes Palestiniens portaient différents drapeaux représentant des pays sur leurs chemises. Les enfants représentant Israël et les États-Unis ont brandi des armes à feu et procédé à une exécution simulée de la «Palestine». 

Elle a également fait l'éloge des attaques terroristes en Israël et de la propagande de divers groupes terroristes par le biais de publications sur Facebook.

L'implication d'un gouvernement international a conduit le ministère des Affaires étrangères israélien et un certain nombre de membres du conseil municipal de Jérusalem a envoyé une protestation officielle au gouvernement français pour exprimer leurs préoccupations à ce sujet.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi