Le chef israélien Eyal Shani s'exporte outre-mer

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le chef israélien Eyal Shani s'exporte outre-mer

Le chef israélien Eyal Shani élargira son empire de restaurants en pleine croissance à deux nouveaux continents d'ici la fin de l'année.

Shani, qui est le plus connu en Israël pour être un juge de longue date dans l’émission à succès Master-Chef, va ouvrir des branches de sa chaîne populaire Hamiznon à New York City et à Melbourne.

"Shani aspire à New York depuis longtemps", a déclaré Moshe Pines, le directeur du groupe Miznon, mardi. "Arriver jusqu’à  là-bas, à Manhattan, à New York, en Amérique ... c'est là où les choses se passent et c'est là où nous voulons aller avec notre concept unique - c'est un choix très naturel".

L'établissement de Manhattan, qui devrait ouvrir en octobre ou en novembre, sera situé dans le quartier animé de Chelsea Market.

La branche originale de Hamiznon a ouvert ses portes à Tel Aviv en 2011 et a été suivie de deux autres, toujours à Tel-Aviv. Ensuite, Shani a ouvert une version kasher à Paris, suivie d'un autre restaurant à Vienne l'année dernière.

La branche parisienne du restaurant Hamiznon

La branche parisienne du restaurant Hamiznon

Et après, ce sera le tour de Melbourne, où la sixième branche sera inauguré à la mi-août, a déclaré Pines.

"Nous sommes en train de bondir au-dessus de l'océan cette année pour la première fois", a-t-il déclaré. "L'un de nos partenaires de New York vit à Melbourne et il a suggéré que nous y allions... Les cuisines comme celle d’Eyal Shani, qui contiennent beaucoup de légumes et sont végétarienne - et végétalienne - représentent quelque chose de très connecté à l'agenda de la cuisine de Melbourne de ces dernières années."

Contrairement au restaurant situé à Paris, a déclaré Pines, aucun des nouveaux sites ne sera kasher.

Mais il a déclaré que Shani envisageait fortement la possibilité d'ouvrir un établissement kasher à New York.

Quoi qu'il en soit, les nouveaux avant-postes vont tenir compte des racines du concept original. Les restaurants acclamés par la critique sont connus pour servir une variété de plats - végétarien et à base de viande - tous fourrés à l'intérieur d'une pita. Les chaînes offrent également le plat exclusif de Shani, un chou-fleur entier grillé.

"Le concept de Hamiznon restera le même", a déclaré Pines. "Chaque fois qu’Eyal Shani ouvre dans un nouvel endroit, il cherche à se connecter au lieu, à la communauté, aux couleurs et à la ville", a-t-il ajouté. "Mais la base de Hamiznon, l'atmosphère, la magie et bien sûr la nourriture - la cuisine israélienne - resteront les mêmes".

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi