Le 09/01/07,Le GSPC appelle les Algériens à s'en prendre aux Français

Actualités - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
               Le GSPC appelle les Algériens à s'en prendre aux Français

DUBAI, le 09/01/07  - Le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), allié du réseau terroriste Al-Qaïda, a appelé les Algériens à s'en prendre aux Français, dans un message mis en ligne mardi.

"Combattez les ressortissants de France et les agents des croisés qui occupent notre terre", lance à l'adresse du "peuple algérien musulman" le chef du GSPC, Abou Moussaab Abdel Ouadoud, alias Abdelmalek Droukdal, dans un message mis en ligne sur des sites islamistes. "Nos pères et nos ancêtres ont combattu la France croisée, qu'il ont expulsée dans l'humiliation", ajoute-t-il, déplorant que "la France, sortie par la porte" revienne "aujourd'hui par la fenêtre" en Algérie. "L'Amérique rentre aussi par la porte pour partager avec la France la spoliation de nos richesses et le contrôle de nos destinées, avec la complicité du voleur de la maison (Abdel Aziz) Bouteflika", le président algérien, poursuit-il. Accusant M. Bouteflika de "combattre l'islam sous la bannière du leader de l'hérésie, les Etats-Unis, et d'avoir noué des liens d'amitié avec l'ennemi d'hier, la France", le chef du GSPC dénonce "l'axe du Mal conduit militairement par l'Amérique et culturellement par la France, avec le soutien de l'Otan". Le message est daté du 3 janvier.
 
Dans des extraits qui avaient déjà été publiés samedi par le quotidien algérien al-Khabar, le chef du GSPC a rejeté une offre de réconciliation renouvelée par le président Abdelaziz Bouteflika, déclarant attendre les "orientations" de l'organisation terroriste al-Qaïda "pour la prochaine étape". Le GSPC est le dernier groupe armé actif en Algérie, selon les autorités.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi