L'Autorité palestinienne se désengage de plus en plus du marché israélien

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Boycott des veaux et moutons israéliens de la part des Palestiniens

Israël a menacé d'interdire les produits palestiniens sur ses marchés si l'Autorité palestinienne ne mettait pas fin au boycott des veaux et des moutons israéliens qui a débuté à la mi-septembre.

"Israël ne permettra aucun boycott d'aucune sorte contre les produits israéliens", a déclaré le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, le major-général. Kamil Abu Rukun a annoncé samedi.
En particulier, il a expliqué que l' Autorité palestinienne n'avait pas permis à ses agriculteurs d'acheter des veaux et des moutons à des agriculteurs israéliens.

En raison de la décision unilatérale de l'Autorité palestinienne , qui nuit aux économies des deux côtés, et après plusieurs enquêtes visant à résoudre le problème à différents niveaux, j'ai averti que si la situation ne se régularisait pas, nous ne permettions  la vente de leurs produits agricoles sur nos marchés.

Le porte-parole du gouvernement palestinien, Ibrahim Melhem, a déclaré que les Palestiniens avaient le droit de diversifier les produits présents sur ses marchés, notamment en remplaçant les produits israéliens par des produits arabes, selon l'agence de presse palestinienne WAFA.

Cette démarche est également conforme à la stratégie à long terme de l'Autorité palestinienne consistant à se désengager du marché israélien afin de protester contre "l'occupation" israélienne" a-t-il déclaré.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi