L'Autorité Palestinienne prive Gaza de médicaments

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'Autorité Palestinienne prive Gaza de médicaments

L'Autorité palestinienne (AP) n'a expédié aucun colis de médicaments ou d'équipements médicaux à la bande de Gaza depuis plus de trois mois, ce qui entraîne de graves pénuries dans le territoire isolé, selon des sources diplomatiques.

"L'AP a cessé d'envoyer des médicaments et de l'équipement", a déclaré une source qui n'était pas autorisée à parler publiquement. "Cela a entraîné de nombreuses pénuries majeures".

Selon les médecins pour les droits de l'homme israéliens, les hôpitaux de Gaza ne sont plus en mesure d'obtenir qu’un tiers des médicaments essentiels et des 270 équipements médicaux nécessaires aux salles d'opération.

Une deuxième source qui n'a pas non plus été autorisée à discuter de la question a confirmé publiquement les propos de la première source, ajoutant: "Cela a plongé les malades dans un état précaire".

Le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne est responsable de l'envoi d'un certain nombre de médicaments et d'équipements médicaux importants à Gaza. Les fournisseurs privés s'approvisionnent également en fournitures pour la région.

La seconde source a ajouté penser que l'AP avait cessé les expéditions dans le cadre de la tentative du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de faire pression sur le Hamas pour qu'il cède son contrôle à Gaza.

Mahmoud Abbas fait pression sur le Hamas

Mahmoud Abbas fait pression sur le Hamas

"Abbas essaie de forcer la main du Hamas", a déclaré la source. "Je pense que c'est une grande erreur de tenter d'atteindre cet objectif en stoppant les envois médicaux".

Abbas a pris un certain nombre de mesures pour faire pression sur le Hamas au cours des dernières semaines, notamment en allégeant considérablement les salaires des employés de l'Autorité Palestinienne à Gaza et en demandant à Israël de réduire la quantité d'électricité qu'elle fournit d'environ 35%. Israël a approuvé la demande d'Abbas de réduire l'électricité plus tôt cette semaine, un mouvement que l'ONU pense «catastrophique», s'il est mis en œuvre.

Un haut fonctionnaire du ministère de la Santé de l'AP a nié les déclarations des sources diplomatiques.

"Il n'y a pas eu de changement dans la livraison de médicaments à Gaza", a déclaré le responsable, sous couvert d’anonymat. "Nous n'avons pas gelé nos envois".

Le site Web du ministère de la Santé de l'AP n'a fait aucune nouvelle annonce concernant les expéditions de fournitures médicales à Gaza depuis le 27 février.

Un autre responsable du ministère a refusé de spécifier si les expéditions ont bien été interrompues, tout en disant qu'il y avait des plans prévus pour envoyer des vaccins à Gaza. Cette source, elle aussi anonyme, n'a cependant pas précisé quand ils y arriveront.

La première source diplomatique a déclaré savoir que le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne envisageait d'envoyer des vaccins, mais a souligné les pénuries actuelles "exigent la reprise des expéditions régulières de médicaments et de matériel médical".

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires, la branche du ministère de la Défense chargée de coordonner l'entrée des médicaments et de l'équipement médical à Gaza, a refusé de commenter.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi