L'armée israélienne s'inspire de la Torah pour combattre le Hezbollah au Liban

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Nous n'avons pas inventé la roue." Formation des officiers

 

Les FDI ont organisé la première «formation  Hezbollah»  pour leurs commandants

Étudier l'organisation terroriste en profondeur, connaître leurs faiblesses et comment leur nuire. C'est ce que comprenait cette formation unique pour les officiers destinés à entrer au Liban avec leurs forces . "Nous allons enseigner à nos unités comment l'ennemi est organisé en tant qu'armée de terreur", a déclaré un commandant

Dans un contexte de tensions à la frontière nord avec le Hezbollah, la 91e division, responsable du secteur libanais, a mené un programme de formation unique en son genre pour permettre aux commandants de Tsahal au-dessus du niveau du FPR d'en savoir plus sur l'organisation terroriste, ses faiblesses et comment les attaquer.

Tsahal estime que lors de la prochaine guerre contre le Hezbollah, l'armée devra faire face à un front intérieur qui absorbera des milliers de roquettes par jour, y compris des tentatives de frapper des infrastructures stratégiques et des bases militaires.

"Cette formation est essentielle", a déclaré le colonel (Res.) Roy Timor Russo à Einav Greenberg Cohen depuis le site Internet de Tsahal .

"Nous enseignons à nos unités comment l'ennemi du nord est préparé en tant qu'armée de terreur et révélons ainsi des vulnérabilités qui nous permettent de le caractériser et de comprendre comment l'attaquer de l'intérieur."

Le colonel (Res.) Roy Timor Russo  et le commandant de la brigade Alexandroni qui a dirigé la formation, a ajouté que: "Le but est d'avoir un langage commun, de pouvoir anticiper avec chacune de nos unités formées en conséquence."

Dans le cadre de cette formation unique, les commandants et réservistes de brigades et de bataillons réguliers dont les unités seront celles qui entreront au Liban, se sont réunis à l'AP Elyakim où ils ont approfondi leurs connaissances des tactiques et des techniques de combat dans le secteur nord.

Naturellement, les conclusions sont catégorisées, mais pour les atteindre, l'atelier a commencé par des discussions ouvertes dans les classes de base, puis par un acte physique dans le simulateur,  y compris l'utilisation de soldats d'image ennemis.

Ils ont simulés une opération de leur commandement pendant un combat avec l'ennemi,  empêcher l'infiltration des escouades du Hezbollah en Israël dans un village libanais construit pour la formation.

Parmi les idées des commandants issues de la formation, il y avait l'acceptation que le Hezbollah pouvait avoir des succès ponctuels, mais les FDI savaient comment les surmonter et conduire à leur échec ce qui avait été appris lors de la Seconde Guerre du Liban. "Nous n'avons pas inventé la roue - nous avons pris la Torah et le concept de défense existant et l'avons adapté au front libanais", a conclu le colonel Mill Russo.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi