L'alliance Israël-Etats-Unis survivra « à tous les gouvernements »

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israel_USA_alliance

Usa- Israel Alliance éternelle

Usa- Israel Alliance éternelle

L'alliance Israël-Etats-Unis survivra « à tous les gouvernements »

Réunies à Orlando (Floride), 5 000 personnes venues de tout les Etats-Unis ont participé le 6 novembre à la convention du judaïsme réformé, auquel sont affiliés environ 30 % des Juifs d'outre-Atlantique.

C'est une branche de la communauté qui prend des libertés jugées incompatibles avec la Torah (comme l'ordination de femmes rabbins) selon les plus conservateurs, mais dont le poids et le pouvoir d'influence ne sauraient être négligés.

Le vice-président américain Joe Biden était l'invité d'honneur de la convention. Il a été ovationné lorsqu'il a critiqué la poursuite de la politique consistant à renforcer les implantations juives en Judée-Samarie. Les réformés se situent clairement à la gauche du mouvement sioniste. Mais dans le même temps, ils sont intransigeants face aux comités BDS et à ceux qui veulent délégitimer l'Etat juif par tous les moyens. Joe Biden les a confortés dans leurs convictions militantes, en prononçant des paroles fortes contre les campagnes haineuses en vue du boycott des produits israéliens.

Il a aussi réitéré l'engagement de la Maison Blanche visant à stopper définitivement l'Iran dans ses ambitions, supposées ou réelles, en matière d'armement nucléaire - même s'il a reconnu que des dissensions subsistaient sur ce point entre Barack Obama et Benjamin Netanyahou. « Cependant, a-t-il prévenu, si Téhéran triche après l'accord controversé de juillet dernier, nous prendrons toutes les mesures, y compris militaires, pour l'empêcher de nuire (…). Notre alliance avec Israël est aussi forte que l'acier. Elle survivra et aucun gouvernement ni personne ne pourront la briser ».

Le numéro deux américain a également souligné sous les applaudissements que l'antisionisme était la forme contemporaine de l'antisémitisme.

Il a félicité le rabbin David Saperstein, leader des Juifs réformés et tout nouveau ambassadeur itinérant des Etats-Unis pour la liberté religieuse dans le monde. Enfin, Joe Biden a salué les actions passées, parfois spectaculaires, du mouvement progressiste pour l'alya successive des Juifs de l'ex-URSS et d'Ethiopie, ainsi que son soutien à la législation ouvrant la voie au mariage gay - soutien qui a provoqué la sévère désapprobation des orthodoxes américains.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi