L'agresseur à la capuche serait de retour dans les rues de Tel Aviv

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'agresseur à la capuche serait de retour dans les rues de Tel Aviv
Il y a environ un an et demi, des habitants du centre de Tel Aviv ont rapporté qu'un homme en sweat à capuche se promenait dans les rues, attaquait et menaçait des passants il a été arrêté puis libéré sous caution, et depuis les plaintes sont de retour.

Les résidents de Tel Aviv sont inquiets "Pourquoi la police attend-t-elle qu'il tue quelqu'un  ?"

Selon les rapports des habitants du quartier, ces derniers jours, «l'attaquant à la capuche » de Bograshov à Tel Aviv est revenu terroriser les femmes marchant dans la rue.

Une habitante du quartier a déclaré que mercredi, elle marchait avec son fils de trois ans à l'intersection des rues Frishman et Gordon lorsqu'un étranger, vêtu d'un sweat à capuche, est apparu et a commencé à tourner autour d'elle.

"C'était effrayant. Il m'a poursuivi, insulté et a essayé de m'attaquer. J'ai couru avec mon petit garçon dans l'un des magasins de la rue et j'ai demandé à la vendeuse d'appeler la Hotline 100,

"Et ils m'ont demandé comment j'allais, si tout va bien. Je leur ai donné sa description en insistant sur le fait qu'il ressemble beaucoup au gars avec un sweat à capuche noir qui il y a plus d'un an a attaqué des femmes dans ce quartier "

Selon elle, le lendemain, elle a également rencontré le même homme en sweat à capuche qui l'a suivie et l'a insultée et elle s'est enfuie à nouveau.

"Il porte une barbe noire, pas longue. Les cheveux courts sont un peu négligés. Il mesure environ 1,70 mètre. Je sais qu'au cours de la semaine dernière, il a attaqué et menacé d'autres femmes dans les rues voisines", a-t-elle ajouté.

Il y a environ un an et demi, un homme portant une cagoule était actif à Tel Aviv, attaquant des dizaines de femmes qui marchaient dans les rues du centre-ville, et plus tard deux autres hommes l'ont rejoint.

Les habitants du quartier ont mis en place une patrouille spéciale appelée Bograshov Commando, qui a aidé à localiser les assaillants, à les filmer et publier les vidéos sur les réseaux sociaux, afin de protéger les femmes et d'aider la police lors des arrestations.

Les trois ont finalement été arrêtés, des actes d'accusation ont été déposés contre eux et ils ont été libérés sous caution. Le tribunal ne les a pas encore condamnés et il semble maintenant que l'un d'entre eux soit de nouveau entré en action.

«Je marchais sur  la rue Frishman en direction de mon domicile Soudain, j'ai remarqué que quelqu'un me suivait, et  marchait vite. Il a commencé à m'insulter et à me menacer, a jeté des objets sur moi. J'ai couru vite, de peur j'ai traversé la route et une voiture a failli me renverser "raconte une autre femme.

"La police impose de porter des masque sur le visage, mais qu'en est-il du maintien de la sécurité des citoyens? À mon avis, ce n'est pas moins important."

Une troisième femme a déclaré: "Il a couru après moi, a essayé de me saisir par la main, heureusement je l'ai poussé et je me suis enfuie. C'est effrayant. Il y a des femmes ici qui ont peur de quitter la maison le soir de peur qu'il les attaque. Je m'attendais à ce que la police augmente leur présence dans les rues et l'arrête. ".

Les habitants de la rue étudient la possibilité de réactiver le commando Bograshov pour dissuader l'attaquant et provoquer son arrestation.

La police israélienne a répondu: "Une plainte a été  reçue par la police, elle sera examinée et traitée afin de parvenir à une enquête "

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi