L'âge du monde : entre science et tradition juive y-a-t-il contradiction ?

Actualités, Alyah Story, Culture, Cyberthora, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'âge du monde selon la tradition juive et la science

Selon la tradition juive le monde a été créé il y a quelques milliers d'années, soit 5780 ans pour être exact, tandis que le consensus scientifique étend l'âge de l'univers à 13,6 milliards d'années. Au fil du temps, il apparaît de plus en plus de preuves que le monde est bien plus ancien que ne le prétend le judaïsme. 

Tout  fossile, squelette de dinosaure géant ou preuve cosmologique issue de la recherche spatiale met à rude épreuve la datation juive. Pas besoin d'être un grand archéologue.

Alors, comment les rabbins gèrent-ils ces preuves scientifiques,  l’ère du monde et l'âge suivant le calendrier juif qui est en contradiction avec l’histoire scientifique?
En l'honneur de Rosh Hashana, nous sommes sortis pour vérifier.

"Pour nous, l'âge du monde est bien de 5780 ans", déclare le rabbin Yosef Zvi Rimon, arbitre et chef du Midrash du Lev Academic Center, "mais avant cela, Dieu a peut-être créé et détruit des mondes et notre monde actuel reflète les vestiges de ces anciens mondes."
C'est une réponse déjà donnée par des sages.

Il est également possible que Dieu ait créé le monde comme s'il s'agissait d'un monde ancien avec des choses dont l'âge est égal à des milliards d'années.

"Même le terme" jour " suivant la Genèse est-il un jour au sens d'aujourd'hui c'est à dire doté de 24 heures ou au contraire pourquoi un jour ne pourrait pas être plusieurs milliards d'années ?

"Aujourd'hui, la création du monde  juif commence à l'aube de l'humanité",explique rabbi  Zamir Cohen , responsable de l'organisation "Hidbirim", qui s'occupe de la résolution des contradictions entre la Torah et la science.

" comme l'indique le Midrash:" Le premier homme a été créé le 6e jour de Roch Hachana ".
Et depuis l'avènement de l'homme, le décompte humain du début des années a commencé, mais le monde a été créé dans les premiers jours avant la création du premier homme, selon un processus appelé six jours, mais pas des jours sous la forme des jours que nous connaissons aujourd'hui, puisque l'apparition du soleil et de la lune ont eu lieu le  quatrième jour, comme explicitement écrit dans la Torah, Il n'y a donc aucune possibilité d'expliquer "un jour " dans leur forme actuelle. "

Dans le même temps, il est clair que toutes les théories scientifiques ne sont pas vraiment scientifiques et il est nécessaire de savoir que tout ce qui est dit au nom de la science n’est pas vraiment accepté par tous les scientifiques. Il y avait des théories auxquelles le monde entier croyait dans le passé comme vraies et qui ont été modifiées, parfois même annulées avec le temps.
Des théories partant du principe que le matériel, la physique dans le passé se comportait de la même manière qu'aujourd'hui."

Et n'est-il pas possible que la date de création dans le judaïsme soit erronée?

"Notre tradition est solide et forte.
Ne croyez pas que  le monde ait déjà épuisé la discussion sur son âge dit scientifique et celui dans la la Torah, mais retenez qu'il n'y a pas de contradiction entre les deux.
Au contraire, il existe un lien fructueux entre la Torah et la science qui crée une synergie.
Les scientifiques viennent poser des questions morales au peuple de la Torah, par exemple dans le domaine des voitures autonomes " comment programmer la voiture suivant une morale de justice vis à vis de la voiture, de son propriétaire et du piéton ?  ".

Il faut apprendre à regarder la création sous différents prismes

Le professeur Noah Dana Picard est une mathématicienne religieuse qui étudie le domaine de l'enseignement des mathématiques dans les environnements de haute technologie.

Elle dirige également le Centre de recherche en mathématiques, éducation et judaïsme du Lev Academic Center et a été présidente de ce centre.

"Il faut être prudent quand on parle de contradictions entre la Torah et la science, car tout ce qui est dit au nom de la Torah et au nom de la science est en réalité de la Torah et de la science", déclare le professeur Dana Picard .
Dans le cadre de ses recherches elle réside dans  la ville natale de Hitler, en Autriche, et travaille dans les bâtiments même où Hitler éduquait ses soldats.

"Bien que des rabbins comme le Rabbi de Loubavitch aient tenté de résoudre la contradiction  entre de l’ère mondiale et prétendent que le monde a été créé il ya 5780 ans, j’ai du mal à accepter cette position."

"Il y a ceux qui disent que ces contradictions n'existent pas du tout parce que la Torah commence avec l'apparence de l'homme moderne et que tout ce qui était auparavant ne ne nous concerne pas. "

"À mon avis, et avec beaucoup d'humilité, la question de l'âge nous permet de gravir des niveaux de pensée totalement différents, où l'on peut regarder le monde à travers des prismes différents" "

"Si vous regardez notre monde dans le prisme du monde de l'action, le monde a 13,6 milliards d'années; si vous le regardez sous le prisme du monde créateur, le monde a 5780 ans et pas plus; si vous le regardez dans le prisme du monde de la création, notre monde est jeune et créé maintenant vraiment, c'est ainsi que nous prions tous les matins en disant: "crée la lumière et crée l'obscurité, etc...

"En regardant cela, on comprend généralement que Dieu crée le monde à tout moment mais il y a beaucoup plus de profondeur ici, car pour nous les humains, le concept de temps n'est pas bien défini et est lié au mouvement physique d'objets dans l'espace, comme la chute de sable ou le pendule en mouvement. "

En d'autres termes, le temps peut également être un concept supérieur qui dépasse notre conception habituelle, par exemple un temps non uniforme, comme le montre la théorie de la relativité d'Einstein ou une absence de temps comme dans les photons , nous rejoignons la physique quantique, nous ne sommes plus dans la  physique classique par laquelle nous tentons d'expliquer le concept du temps.
La physique quantique est la seule possibilité de donner une explication à cette contradiction apparente entre ces deux datations.
Les photos ne se déplacent pas de la même façon si ils sont observés.
Ce qui implique la conscience et la conscience est humaine.
Comme l'homme n'a été créé que le 6ème jour de la création selon la Genèse, il n'y avait donc pas de conscience ni d'observation.
Qui peut dire, dans ce cas, comment le temps s'écoulait ?  Et si le temps n'est qu'un concept de la conscience humaine alors effectivement le monde vu par l'homme n'a que 5780 ans

La science et la Torah peuvent-elles aller ensemble?
"Absolument. C'est Dieu qui fait la promotion de son plan, parfois nous le partageons et parfois pas. Il y a aussi des moments d'incertitude, mais cela nous amène à réaliser que nous devons faire partie de Dieu dans le développement du monde, que ce soit en science appliquée ou en science théorique. Le monde de D.ieu en est un, et le mirage a déjà été évoqué.

"L'intention des choses est que nous devons comprendre non seulement ce qui a été créé, mais ce que ces créations créent par elles-mêmes et les développements scientifiques en font partie.
D.ieu nous révèle des mondes immenses, comprenant des milliards et des milliards de galaxies, et nous les examinons et les considérons comme les créateurs du Créateur. "

Alors, comment résolvez-vous le fossé entre la datation scientifique et la communauté juive?   

"Indépendamment de ce que disent les scientifiques au cours du siècle dernier, le Ramban a écrit que" chaque étape de sa création s'appellera un jour ". C'est-à-dire que le monde a été créé en six étapes, chaque étape étant appelée un jour, jusqu'à ce qu'il prenne sa forme actuelle et que le jour soit fixé avec l'apparition du soleil et de la lune.

En effet, même s’il est dit que les conclusions des chercheurs sur l’âge superlatif de l’univers sont bien vraies et non pas une extrapolation, ce n’est pas une contradiction avec la datation juive, en particulier à l’époque de la création, le temps a été différent de celui d’aujourd’hui. .

"En ce qui concerne les vestiges d'une société humaine datant de plus de 5780 ans, si la datation est vraiment vraie et non dues aux changements rapides survenus lors des catastrophes climatiques telles que les inondations, les crues qui ont provoqué des changements profonds dans la matière et donc une datation erronée, et comme en témoigne les érosions rapides et bien souvent inexpliquées.
-Le cas du Sphinx de Giseh* en Egypte en est une preuve actuelle. En effet, récemment il a été découvert que les sillons sur son socle sont ceux d'une immersion dans les eaux ce qui induirait un Sphinx bien plus vieux que 2500 ans-

Selon  l’ancien kabbaliste Rabbi Yitzchak Daman Acre, du Ramban, de nombreuses générations d’êtres humains éteintes nous ont  précédées. Comme dit dans la Genèse. "

 *L'hypothèse de l'érosion du sphinx par l'eau soutient que le principal type d'altération évidente sur les murs d'enceinte du Grand Sphinx a été causé par une exposition prolongée et importante aux précipitations qui auraient été antérieures au règne de Djédefrê et Khéphren, les pharaons auxquels les égyptologues les plus modernes attribuent la construction du Grand Sphinx et de la Deuxième Pyramide de Gizeh autour de 2500 avant notre ère2. Les égyptologues, les géologues ainsi que d'autres ont rejeté l'hypothèse de l'érosion par l'eau et l'idée d'un sphinx plus ancien, en offrant diverses explications alternatives pour la cause et la date de l'érosion.

Vos réactions

  1. israeliablog@gmail.com''Ami Artsi עמי ארצי

    Je peux me tromper, d’autant que je ne suis pas rabbin, mais je crois que nous faisons erreur en considérant les 6 jours de la création + le 7è du repos, comme étant des jours successifs se déroulant dans une semaine.

    Le fait que Dieu ait créé le monde en 6 jours ne veut pas dire qu’Il l’a créé en 6 jours successifs. Il peut avoir œuvré du soir au matin, 1 jour, ici, et du soir au matin, un 2è jour là…

    Nous nous rapportons au passage de Berechit pour notre perception des jours pour les fêtes. Elles commencent la veille au soir parce que « vaihi ‘erev »… Mais étrangement, et contrairement à la création (vaihi boker), le jour se poursuit le lendemain matin mais aussi l’après midi.

    Probablement parce qu’il n’était pas question d’heures dans la Torah, et que le soir commence au coucher du soleil et ce jusqu’au lever du soleil qui est le matin. Et le matin se poursuit jusqu’au soir suivant. Il n’y a pas d’après-midi, parce qu’il n’y pas de midi, il n’y a pas d’heure. Le matin et l’après-midi sont le matin…

    En revenant sur l’idée des 6 jours discontinus, un jour de la création peut avoir eu lieu plusieurs jours après le jour précédent de la création, et même plusieurs semaine, plusieurs mois, plusieurs années, plusieurs siècles, plusieurs millénaires.

    7 jours (6 jours de création + 1 jours de repos), ça peut être 7 jours sur 7 milliards d’années…

    Répondre
  2. alethmjp@protonmail.com'Aleth

    Toute science repose sur des postulats (indémontrables mais pertinents espère-t-on), car l’homme n’a pas une connaissance totale du monde. Par exemple, les méthodes de datation radiométriques ne mesurent pas le temps, mais des quantités de substances radioactives qui se désintègrent régulièrement. La science officielle, celle des 13,8 milliards d’années, postule qu’il n’y avait pas de substance fille (produit de désintégration) au départ. Hypothèse gratuite, sans preuve. Le taux de désintégration a-t-il varié ? On suppose que non, sans preuve (effets du déluge, activité volcanique…?) Et d’autres hypothèses. Sait-on qu’on a détecté en quantité importante dans des roches, des os de dinosaures, etc. du cabone-14 dont la demi-vie est d’environ 5000 ans ? La limite de détection du C14 est d’environ 50 000 ans. Cela signifie que le diamant, les dinosaures… ne peuvent pas avoir plus de 50 000 ans. Le diamant est considéré comme l’une des roches les plus anciennes (des milliards d’années), les dinosaures sont supposés avoir vécu de 200 à 65 millions d’années. Mais les données du C14 sont nombreuses et robustes. Cela signifie qu’il faudrait tout revoir, ce que la science officielle se refuse à faire, car cela ferait tomber tout le système entier de l’évolution. Les tissus mous dans les os de dinosaures (avec structures fines, élasticité, globules rouges, etc.) sont incompatibles avec une durée de 65 millions d’années. Mais on esquive les conclusions pour les mêmes raisons.

    Les résultats récents de la génétique tendent de plus en plus à prouver que l’homme est récent. Le « récit » évolutionniste est tout simplement invraisemblable, radicalement impossible statistiquement et non corroboré par les faits. On est très près de redécouvrir les Adam et Ève bibliques. La géologie mondiale est beaucoup mieux comprise comme le résultat d’un déluge gigantesque qui a entièrement bouleversé la croûte terrestre. Les formations géologiques de strates empilées parfois sur des kilomètres, sans rupture d’érosion entre elles aux joints, n’ont pas d’autre explication qu’un dépôt massif et bref (un an), de même que les immenses gisements fossiles, d’où d’ailleurs on ne trouve AUCUNE forme intermédiaire : chaque espèce « selon son espèce ».

    Des livres entiers sont écrits sur ce sujet qui confirment la véracité de la Bible. « Un soir et un matin », c’est un jour de 24 heures, comme le mot hébreu le définit chaque fois qu’il est utilisé avec un nombre (comme un ou premier). La semaine de la Création a été donnée par Dieu comme le modèle de la semaine pour l’homme. Quand Dieu crée, il crée instantanément : « Il dit, et la chose arrive (existe) » ; « Il les appelle [les étoiles], et aussitôt elle se présentent ». Ce thème sera traité dans un congrès à Mulhouse les 25-27 octobre où on peut s’inscrire :

    http://www.congres-bible-et-science.fr/

    Répondre
  3. acarciente@hotmail.com'ariel carciente

    Lors de notre étude de Bereshit à l’école de Otsar Hatora a Casa (1965-1966?) notre maitre de Kodesh Mr Marciano, sur la question d’un des élèves de la classe: comment se fait-il que chez les nations on parle de milliards d’années ? Sa réponse a été par l’affirmative ! Oui, d’après la Kabala il y a eu d’autres mondes avant le nôtre. Il y a quelques temps, lors d’une discussion durant un entracte à la fac, une dame qui passait nous affirmait qu’il y avait eu 26 mondes avant le nôtre. Nous avons entendu lors d’une autre conférence l’orateur dire : au ciel 5779 ans sur terre des milliards. Il n’a pas développé le sujet. Notre ami le Pr. Jacky Goldberg zal avait donné à Jérusalem une conférence magistrale. A propos du matan Thora, sefer chemot, sur la question: combien de temps cela à duré ? La réponse de notre maitre a été: quand D’. est là tout s’arrête. Quand D’. est présent le temps n’existe pas !!!
    Avant le big bang il n’y avait  » rien « . Par la suite le monde a été créé. Alors : X et Y et Z sont apparu. Oui il y a un monde créé !! Quand après avoir parlé a Adam et Eve, et que celui-ci soit alors devenu prophète et qu’il a vu que ce 27e monde allait disparaitre, il a demandé à son Créateur les rênes du monde. De là, nôtre Kidouch du Chabat. Quand le Roi et Maitre du monde s’est retiré (vashichbot bayom hashevii) et « s’est assis » sur son trône Divin, alors un ange qui avait été créé pour cela (une mission = un ange) nous l’appellerons Chaan-El du mot chaan= horloger, a libéré le balancier poussé au préalable et la première seconde du temps le premier tac de notre monde était là. T le temps est alors apparu. Sans rentrer dans le sujet d’une conférence du Pr. A. Neher sur l’immanence et la transcendance. Le reste c’est du rétroactif. Attention chercheurs de fossiles quand vous vous retournez, la femme de Loth est devenue une statue de sel !

    Répondre
  4. alethmjp@protonmail.com'Aleth

    C’est la Bible qu’il faut lire et comprendre, pas les élucubrations parfois délirantes et insensées du Talmud et d’autres écrits. La Bible est la révélation divine inspirée et sans erreur. Pourquoi chercher dans l’ésotérisme qui n’est qu’œuvre humaine ? Il n’y a pas de monde révélé avant le nôtre, il n’y a pas de monde antérieur découvert par la science. L’évolution est une histoire inventée et sans preuves destinée à éliminer le Créateur. L’un des premiers instigateurs de l’évolution, Lyell, qui a influencé Darwin, a dit ouvertement qu’il voulait « en finir avec Moïse ». Il y a bien trop de naïfs et d’ignorants qui croient à la « science » officielle de l’évolution et qui se font berner.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi