L'affaire Bobigny : la CFDT serait devenu un syndicat maison ?

Actualités - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Linda Benakouche en tête de liste de la CFDT

Rebondissement dans l'affaire de Bobigny.
Alors que nous avons dénoncé les embauches illégales de la mairie de Bobibny notamment celle de  Linda Benakouche, dont le casier judiciaire marqué de façon indélébile pour  actes de violences portés sur une jeune femme de sa cité.

Rappelons, également  qu'elle est mariée avec" crapaud" ; bras droit de Youssef Fofanna chef du gang des barbares et a participé aux tortures et à l'assassinat d' Ilan Halimi.

Cette femme donc, revient sur les devant de la scène via son compte Facebook pour clamer son innocence , tenter de convaincre son réseau, qu'elle est la victime de diffamation de la part d'une "bloggeuse" , et qu'elle allait se venger !

Fort heureusement, le premier maire adjoint, son ami et défenseur, Christian Bartholmé, passe devant le tribunal de grande instance de Bobigny le 16 décembre pour menaces de mort et séquestration sur la personne et élue municipale , Sabrina Saidi, suite à notre article dénonçant ses pratiques d'intimidations, fort heureusement enregistrée par la victime.

Ce procès prendra en compte, nous l'espérons,   l'historique cette mairie , notamment de la façon dont elle s'est constituée et de ses embauches suspectes et illégales.

Cependant, Jean-Christophe Lagarde, maire et député de la ville voisine, Drancy est depuis peu  président de l'UDI -  son élection a été suspectée de clientélisme- différents articles dans la presse ont déjà débattue de la question sans avoir de preuves formelles qui invaliderai , sans aucun doute sa présidence , pour cet ancien président de France-Qatar et toujours membre de cette association.

Mais si son élection ne peut-être discutée, il  y en d'autre nomination qui se doivent d'être discutée, toujours celle de Linda Bennakouche qui est à présent déléguée sur la liste de la CFDT !

Voici une des lettres criant au scandale pour cette nomination:

"Bonjour,
Les élections professionnelles auront lieu le 4 décembre 2014, je suis indigné à la découverte des candidats se présentant du syndicat CFDT à Bobigny, ville où je travaille.

Ces candidats ne sont ni plus ni moins que les représentants de la municipalité, et n’ont nullement l’intention de défendre les agents, mais bien de faire appliquer les décisions de la municipalité.

Il s’agit là d’un syndicat MAISON, composé de trois agents du cabinet du Maire (Mesdames BERREBI, MECHAT, KONATE), de Directeurs(trices) nouvellement recrutés et ne remplissant pas les conditions liées à leur recrutement (manque de compétences, de diplômes…) à des niveaux de salaires scandaleurs (Monsieur HELLAL, Mesdames KADDOUR et BENAKOUCHE).

Que dire d’ailleurs de cette dernière, Madame BENAKOUCHE, présentée comme déléguée de liste. Condamnée pour violences et tortures, il y a quelques années, épouse de Jean-Christophe SOUMBOU, incarcéré pour tortures et séquestration pour une durée de 18 ans, dans l’affaire Ilan HALIMI, victime du gang des Barbares.

Comment la CFDT peut-elle accepter d’être représentée par cette personne ?
Comment la CFDT peut tolérer que des candidats se présentent à des fins de soutien de la Municipalité, au lieu de veiller à la défense des travailleurs ?

Prenez donc connaissance des articles d'Alliance, de Marianne, le Parisien, Médiapart, l’AFP, le Figaro, le Monde, etc… et voyez vous-mêmes quels sont agissements de Monsieur DE PAOLI, Maire de Bobigny, qui continuait de percevoir ses allocations chômages jusqu’en septembre dernier.

Voyez quelles sont les méthodes de Monsieur BARTHOLME, premier adjoint, convoqué au tribunal correctionnel le 16 décembre prochain, pour violences psychologiques exercées sur l’Adjointe à l’enfance, et ce en compagnie du Président de l’OPH, Monsieur Jonathan BERREBI (tiens donc, maman travaille au cabinet des élus – voir plus haut), de Monsieur Kianoush MOGHADAM que l’on entend hurler sur les enregistrements, et être menaçant à l’égard de cette élus (maman est secrétaire de Monsieur le Maire).

Est-ce cela que défend la CFDT ? En tout état de cause, si cette liste est maintenue en l’état, on peut d’ores et déjà dire, qu’à Bobigny, elle sera représentée par une femme au lourd passé criminel.

Ultime question : la CFDT défend-elle la laïcité ? Si oui, comment encore une fois, peut-elle être représentée par Madame BENAKOUCHE qui se présente à son poste de travail coiffé du voile islamique ?

La représentation des salariés dans une entreprise quelle qu’elle soit, via les syndicats est importante. Mais pas dans n’importe quelles conditions.
On ne peut pas imaginer que vous laisser la CFDT être représentée par de telles personnes !
MAIS NOUS CAUTIONERONS JAMAIS UN SYNDICAT PATRONAL !!!

--

Vos réactions

  1. lucien.foltz@gmail.com'Gendot

    je suis tombé sur votre 1er journal et je tombe sur des dénonciations tout azimut je me suis rappelé des délateurs durant les années 40 sous Pétain et évidemment les bombes sur Gaza ne suffisent pas alors on dénonce « de sales Arabes' » vraiment le sionisme ne rend pas intelligent

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi