L'aéroport reste ouvert et les bus réduit à 50% durant le second confinement en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Coronavirus en israel aéroport israel

L'aéroport reste ouvert, les bus sont réduits à 50% en Israël.

La police inflige des amendes aux personnes qui voyagent en dehors de leurs zones.
Israël n'est qu'à quelques jours de son deuxième confinement national et le public n'est toujours pas sûr de certains détails de la fermeture, qui devrait entrer en vigueur vendredi à 14 heures. Cependant, le ministère des Transports a publié un plan pour les bus, les trains et l'aéroport.

La police israélienne prévoit de déployer à travers le pays des centaines de barrages routiers pour empêcher les gens de visiter et partager les repas de Roch Hachana avec leurs familles qui vivent à plus de 500 mètres d'eux.

La police a déclaré que les Israéliens qui voyagent en dehors de leurs districts et tentent de rentrer tard dans la nuit ou le lendemain matin seront condamnés à une amende de 500 NIS par personne dans le véhicule et renvoyés dans la direction d'où ils viennent. Les auteurs qui sont surpris en train de tenter d'entrer par une autre direction se verront imposer des amendes supplémentaires.

Le sentiment est que les Israéliens n'ont pas peur du coronavirus, a déclaré la police, mais qu'ils ont très peur d'être condamnés à une amende.

Dimanche et lundi ont été des jours d'infection attendue mais élevée: quelque 3192 personnes ont été diagnostiquées avec le virus dimanche et plus de 2500 entre minuit et l'heure de la presse lundi. Le nombre de patients graves a atteint un pic à 524, dont 142 dans un état grave.

Onze autres personnes sont mortes lundi, portant le nombre de morts à 1136.

Les autobus fonctionneront à 50% de leur capacité et cesseront de fonctionner les week-ends pendant le prochain confinement selon le ministère des Transports.

La ministre Miri Regev a publié lundi le plan des transports publics israéliens, qui comprend des bus circulant du dimanche au jeudi de 5 h 00 à 22 h 00 et interrompant le service interurbain le vendredi et le samedi soir et avant les congés. Les bus du centre-ville fonctionneront les vendredis et samedis.

Les chemins de fer israéliens opéreront également du dimanche au jeudi de 5 h à 22 h. Les billets devront être achetés à l'avance.

«La décision de fermer n'a pas été facile, mais c'est une nécessité», a déclaré Regev.

Dans le cadre du nouveau protocole, il sera interdit aux passagers de s'asseoir derrière les conducteurs à moins qu'une cloison spéciale en plexiglas n'ait été installée pour protéger le conducteur de la propagation du coronavirus.

Les taxis municipaux et interurbains continueront de fonctionner selon leur schéma normal.

Le ministère a souligné que les lignes qui seront exploitées sont celles qui assureront la capacité des personnes à se rendre au travail et à en revenir et à obtenir les besoins essentiels.

«L'industrie des transports publics fournira une réponse à ceux qui travaillent pendant les jours du verrouillage», a ajouté Regev.

Les autres lignes, y compris les lignes de nuit, les lignes d'étudiants, les lignes d'académie et autres cesseront de fonctionner.

"L'application de la loi sera effectuée pour empêcher l'utilisation du système de transport public pour des besoins non essentiels et en violation de la fermeture", indique le communiqué.

D'un autre côté, les Israéliens qui ont acheté des billets d'avions leurs  vacances pourront toujours voyager.

Regev, le ministre de la Santé Yuli Edelstein, le ministre de l'Intérieur Arye Deri et le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi se sont également mis d'accord sur un plan de voyage en avion lundi.

Selon le plan, les Israéliens seront autorisés à quitter et à entrer en Israël via l'aéroport Ben-Gurion, qui continuera à fonctionner conformément aux normes du ruban violet.

Les citoyens quittant le pays doivent présenter un billet valide quatre heures avant leur vol et ils seront ensuite autorisés à voyager à plus de 500 mètres de leur domicile pour arriver à l'aéroport.

Les citoyens qui reviennent en Israël depuis des pays verts ne seront pas tenus de s'isoler mais seront soumis aux règles de verrouillage appliquées dans le reste du pays.

Les Israéliens qui reviennent des États rouges devront toujours être mis en quarantaine.

Les voyageurs doivent consulter le site Web du ministère de la Santé avant et pendant le voyage, car certains pays qui étaient auparavant verts deviennent rouges.

Conformément aux instructions en vigueur, tous les voyageurs doivent avoir passé un test de coronavirus dans les 72 heures suivant leur vol et être en mesure de présenter un résultat négatif à leur arrivée dans leur pays d'accueil.

De plus, les nouveaux immigrants seront toujours autorisés à entrer dans le pays pendant la fermeture.

La déclaration du ministère a souligné qu'aucun billet nouvellement acheté ne sera honoré - seuls les billets achetés avant le verrouillage d'Israël.

Dans le même temps, les FDI ont décidé qu'aucun couvre-feu ne serait imposé aux soldats et qu'ils pouvaient rentrer chez eux auprès de leurs familles. En outre, le vice-ministre de la Santé, Yoav Kisch, a précisé que les enfants pourront voyager entre les maisons de leurs parents divorcés.

«Ce problème est réglementé et sera exclu des restrictions de trafic incluses dans la fermeture», a écrit Kisch sur Facebook.

Il a déclaré que ces derniers jours, il avait reçu des dizaines de demandes de renseignements de parents préoccupés par le transfert de leurs enfants pendant la fermeture imminente.

Les équipes israéliennes de basket-ball et de football continueront également de s'entraîner et de jouer.

Mais toutes les réponses ne sont pas disponibles. Alors que le plan publié par le gouvernement expliquait que le système éducatif, les entreprises en contact avec la clientèle, les commerces de détail et les lieux de loisirs et de loisirs seraient fermés, on ne sait toujours pas si cette liste comprend les salons de beauté et les coiffeurs.

Les restaurants seront autorisés à livrer de la nourriture, selon le plan. Qu'en est-il des plats à emporter? Ce n'est toujours pas clair.

Enfin, le communiqué du gouvernement a permis aux gens de pratiquer seuls des activités sportives. Mais quels sports et seront-ils autorisés à être pratiqués à plus de 500 mètres de chez eux n'ont toujours pas été définis.

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi