L’aéroport Ben Gurion bloqué par des personnes handicapées

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Mouvement handicapé

Les personnes handicapées ont accentué leur mouvement. Ils ont bloqué l’aéroport pendant une heure réclamant une augmentation de leurs allocations.

Si les infirmiers ont trouvé un accord avec le gouvernement, d’autres sont encore sur le quai vif et luttent pour « leurs droits ». Une cinquantaine de militants handicapés ont manifesté mardi après-midi dans le principal hall des départs de l'aéroport Ben Gurion pour l’augmentation de leurs allocations.

Après une autoroute et une ligne ferroviaire bloquées, c’est au tour de l’aéroport d’être touché par la manifestation. Durant plus d’une heure, les manifestants ont bloqué l’entrée de l’aéroport scandant « Nous voulons la justice, pas la charité », « Justice pour les handicapés, pas pour les riches » et « Honte au gouvernement ».

« Nous ne savons pas s'il faut choisir de la nourriture ou des médicaments. Nous sommes dans une situation horrible. Nous n’arrêterons pas tant que nos allocations n’auront pas augmenté au salaire minimum », a déclaré Dalia Atal, l’une des participantes du mouvement.

Les manifestants demandent que l'allocation soit égale au salaire minimum, soit 5 300 shekels (environ 1 250 euros). Actuellement, les personnes handicapées reçoivent un salaire de 3 270 shekels.

D'autres militants ont exprimé leur colère face à ce qu'ils pensent être un « gouvernement corrompu qui leur jette des miettes. Nous sommes ici à Ben Gurion pour monter au monde entier que les personnes handicapées ne sont pas transparentes. La prochaine fois, nous accentuerons notre combat », a déclaré Eyal Cohen, un des leaders des manifestations.

Bloquant la route également, les manifestants ont été « bousculés » par les chauffeurs de bus et de taxi qui les klaxonnaient. « La lutte n’est pas celle des handicapés, mais de toute la société israélienne », se sont-ils défendus.

Les manifestants ont bloqué la sortie de l'aéroport Ben Gurion.

Les manifestants ont bloqué la sortie de l'aéroport Ben Gurion.

Contrairement aux manifestations précédentes, l’organisation « Handicapés Black Panthers » avait prévenu le gouvernement de cette manifestation à l’avance. Malgré cela, la situation reste inchangée, et les personnes handicapées devront attendre encore quelques années pour une réévaluation de leurs allocations, selon les dernières informations du gouvernement. D’ici 2021, leurs allocations augmenteront et passeront à 3 700 NIS en vertu d'une loi approuvée par la Knesset il y a six mois.

Les dirigeants de l’aéroport Ben Gurion ont prévenu les passagers d’arriver plus tôt. 92 000 passagers devraient traverser l’aéroport ce mardi.

Le porte-parole de l'aéroport, Ofer Leffler, a déclaré « qu’il comprenait la manifestation, mais ne pense pas que l'obstruction de l'aéroport soit la solution appropriée. Les touristes qui débarquent en Israël ne comprendront pas de quoi il s'agit. Nous ferons tout notre possible pour que les horaires de vols ne soient pas lésés. »

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi