La triste histoire derrière le double suicide des deux cousines

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Deux cousines religieuses se suicident en se jetant d'un toit

La triste histoire derrière le double suicide de deux cousines:
Deux jours se sont écoulés depuis que Hani Solish et Sara Klapman, 19 et 24 ans, ont été retrouvées ,sans vie, au pied d'un immeuble à Jérusalem.
L'une des jeunes femmes avait subi des abus sexuels de la part d'un parent en 2010.

Le parent qui a commis l'infraction sexuelle avait été arrêté, reconnu coupable et condamné à une peine de service et à une probation.
La jeune femme a subi les abus sexuels de ce parent alors qu'elle était mineure. Elle a été suivie plus tard lors de son arrivée en Israël, mais sous la pression de sa famille, elle a demandé  d'arrêter le traitement, selon les professionnels de la santé elle aurait du le continuer.

La décision fatale des deux jeunes femmes est liée aux luttes auxquelles elles ont dû faire face dans leur volonté de s'éloigner de la religion, une crise identitaire qui s'est ajouté au traumatisme subi par l'une des deux quelques années plutôt.

Lundi soir, elles se sont retrouvées chez leur grand-mère et sont montée sur le toit du bâtiment de Givat Shaul et selon le témoignage d'un citoyen voisin, vers deux heures du matin, il a entendu des cris des deux, on estime qu'elles ont sauté ensemble. Solish, 19 ans, a laissé une lettre chez sa grand-mère, dans laquelle elle écrivait qu'elle ne se trouvait pas et avait peur de décevoir ses parents.

Le suicide est un phénomène évitable. Dans le cas où une personne de votre région est en crise d'anxiété et peut être suicidaire, n'hésitez pas,  parlez-lui, encouragez-la à consulter un professionnel et insistez sur l'importance de cette approche.

Essayez de l'aider à contacter des professionnels de la communauté ou des agences nationales de soutien: ERAN au  1201

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi