La Ministre de culture israélienne refuse de financer une pièce faisant l’apologie du terrorisme

Actualités, Artistes, Coup de théâtre, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La Ministre de culture israélienne refuse de financer une pièce faisant l’apologie du terrorisme, Miri Regev

Après plus d’une semaine de tempête médiatique, la Ministre de la Culture israélienne Miri Regev a gelé aujourd'hui le transfert de fonds au théâtre Al Midan de Haïfa pour voir joué une pièce basée sur l'histoire de la vie de terroriste palestinien Walid Daka, qui a enlevé, torturé et assassiné Moshe Tamam.

Regev a rencontré des membres de la famille Tamam ainsi que des représentants du ministère de la culture israélienne et des Sports, y compris le Dr Haim Perlok, le président du Conseil israélien pour la Culture et les Arts.

Perlok a témoigné qu’il y a quelques jours, il est allé au théâtre et a été choqué de découvrir un certain nombre de choses relatives aux sources de financement du théâtre.

Selon lui, il y avait beaucoup de choses que les comptables du théâtre ne pouvaient pas expliquer.

Perlok a signalé au ministre Regev qu'il avait mené des entretiens avec la direction du théâtre et ils lui ont répondu que leur théâtre était politique.

Perlok a également discuté avec le dramaturge Bachar Marcus qui a écrit la pièce "Le Dernier Match" et qui lui a dit qu'il s’était identifié avec le meurtrier, affirmant qu'il était une source d'inspiration.

De plus, la famille Tamam et l’association des victimes de terrorisme Almagor ont présenté au ministre Regev des informations sur le théâtre et ces dernières ont été transférées à divers fonctionnaires pour vérifier leur véracité.

Perlok a recommandé au ministre de cesser de financer le théâtre jusqu'à ce que l’enquête soit terminée et la ministre Regev a accepté sa recommandation.

Source : jerusalemonline.com

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi