La médaille d’or pour une israélienne

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Lorna Salpeter

L’Israélienne, Lorna Salpeter, remporte la médaille d’or aux 10 000 mètres aux Championnats d'Europe de Berlin.

Lorna Salpeter est championne d’Europe. Après avoir participé au marathon des Jeux olympiques en 2016, la coureuse, à la double nationalité kenyane israélienne, a remporté la médaille d’or aux 10 000 mètres aux Championnats d'Europe de Berlin.

Et pourtant, la jeune femme de 29 ans n’était pas destinée à cela. Lorna Korlima Chemtai est né au Kenya le 12 décembre 1988. Elle a grandi dans l'ouest du pays. Elle est venue en Israël en 2008, en tant que baby-sitter pour les enfants de l'ambassadeur du Kenya en Israël.

Durant sa mission, elle rencontre l’entraîneur de course Dan Salpeter. Les deux connaissent le coup de foudre et se marient en 2014. Le couple aura d’ailleurs un garçon la même année.

Mais Lorna est plus qu’une « bonne nounou » – les enfants n’ont gardé qu’un bon souvenir d’elle. C’est une femme qui dépassent ses limites, sans cesse. La Championne d’Europe 2018 a dû lutter pour arriver à ce nouveau statut.

Toujours attirée par la course, elle court sur des distances assez courtes. Elle ne commence un entraînement intensif qu’à partir de 2014.

Mais à cette époque, Lorna n’est toujours pas israélienne. Elle obtient la citoyenneté israélienne en mars 2016, huit ans après avoir commencé à vivre en Israël, quelques jours avant la date limite pour se qualifier aux Jeux olympiques de 2016.

Lorna Salpeter est israélienne depuis 2016. 2 ans après, elle représente Israël au Championnat d'Europe de Berlin.

Lorna Salpeter est israélienne depuis 2016. 2 ans après, elle représente Israël au Championnat d'Europe de Berlin.

En 2016, elle arrive à la première place du marathon de Tel-Aviv. C'est cette fameuse victoire qui lui permet de se qualifier aux Jeux olympiques. Malheureusement pour la résidente du moshav (village) de Yanuv, elle doit stopper sa course à cause de l’allaitement de son fils, au bout de 30 kilomètres.

« J'ai été obligé de m'arrêter pour un problème d'épaule. Au cours de mon entraînement au Kenya, j'ai eu des douleurs à cause des seins gorgés de lait.

Cela m'a limité dans les championnats d'Europe à Amsterdam et cela s’est encore produit pour cette compétition. Je promets de donner le meilleur de moi-même et de réaliser de meilleures performances. Je vais de l'avant avec la tête haute », avait-elle déclaré après sa défaite prématurée.

Deux ans après, Lorna Korlima Chemtai prend sa revanche et ajoute une première ligne à son CV. Une épopée incroyable pour la jeune femme, israélienne, que depuis deux petites années.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi