La mannequin israélien Bar Refaeli fait face à de lourdes accusations de fraudes fiscales

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le mannequin israélien Bar Refaeli

La mannequin israélien Bar Refaeli est accusé de fraude fiscale.

Refaeli et ses parents ont été informés par le bureau du procureur de l'État des accusations portées, notamment d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent et de parjure.

L'acte d'accusation ne sera pas déposé tant que Refaeli n'aura pas assisté à une audience à la section de la fiscalité et de l'économie du ministère public ou qu'elle n'y aura pas renoncé.

Le mannequin israélien Bar Refaeli

Le mannequin israélien Bar Refaeli

Elle est accusée d'avoir caché plus de 6 millions de dollars entre 2009 et 2012, période au cours de laquelle elle a déclaré aux autorités fiscales américaines qu'elle était une résidente d'Israël.

Pendant cette période, elle aurait loué et acheté des appartements en Israël. Elle aurait également dissimulé près de 2 millions de dollars de revenus au cours des années 2005-2007.

Refaeli est également accusée de recevoir des articles de luxe, tels que l'utilisation de voitures de luxe, en échange de publicité qu'elle n'a pas déclarée aux autorités fiscales.

Sa mère, Tsipi, est accusée d'avoir caché près d'un million de dollars de revenus qu'elle a reçus pour avoir agi à titre d'agent de sa fille et pour avoir conclu des transactions en devises étrangères qu'elle n'a pas divulgué, selon Globes.

L'affaire a débuté en décembre 2015, lorsque Refaeli a été accusé d'avoir caché environ 250 000 $ en bénéfices de célébrités.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi