La Jordanie interdit aux touristes de rapporter des objets d’Israël

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La Jordanie interdit aux touristes de rapporter des objets d’Israël

Les touristes qui traversent la frontière entre Israël et la Jordanie ne sont pas autorisés à emporter avec eux des objets portant des symboles juifs, a déclaré Yossi Fattal, directeur de l'Association des organisateurs de voyages en Israël.

Fattal a adressé aujourd'hui une lettre au directeur général du ministère du Tourisme, Amir Halevi, et au directeur général du ministère des Affaires étrangères, Yuval Rotem, dans laquelle il écrit : "Nous avons récemment été témoins d'un phénomène particulièrement grave. Les touristes qui arrivent au point de passage d'Allenby en route d'Israël vers la Jordanie doivent s'abstenir d'apporter en Jordanie tout objet portant des symboles juifs, y compris des articles rituels juifs et autres objets.

Le gefilte fish est-il un symbole juif?

Le gefilte fish fait-il partie des symboles juifs?

"L'argument de la Jordanie selon lequel la décision est de nature sécuritaire est déraisonnable et va à l'encontre du bon sens. Cela suscite colère et déception parmi les touristes qui ont visité Israël et acheté des souvenirs et des cadeaux avec des symboles juifs. Les dégâts en termes de relations publiques sont évidents : d'une part, on reproche aux organisateurs de ne pas avoir informé les groupes à l'avance, d'autre part, la rumeur commence à circuler, et dans un avenir proche, on risque de voir des touristes s'abstenir d'acheter des souvenirs en Israël.

"Nous demandons une intervention très urgente pour obtenir des éclaircissements officiels sur la question de savoir si les autorités jordaniennes ont émis une décision et des instructions officielles. Si tel est le cas, des mesures similaires devraient être immédiatement envisagées pour les touristes qui passent de Jordanie en Israël. La coopération entre les pays dans le domaine du tourisme génère des avantages économiques pour les deux pays, en particulier la Jordanie". Fattal a demandé à Amir Halevi et Yuval Rotem d'agir "de toute urgence".

Les chiffres de l'Autorité aéroportuaire israélienne montrent que 462 000 personnes ont franchi la frontière avec la Jordanie dans les deux sens en 2018, contre 390 000 en 2017. Les chiffres de l'Autorité de la population et de l'immigration indiquent qu'en 2018, 52 000 des personnes qui ont traversé la frontière étaient des Israéliens.

Source : globes.co.il

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi