La force de la foi : elle m'a lynché publiquement et je lui dit merci

Actualités, Alyah Story, Coach Familial, Cyberthora, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La force de la foi face au lâchons ara

Hier, j'ai assisté, comme beaucoup d'entre nous, à un événement assez courant sur Facebook, le lynchage publique, mais cette fois d'une jeune femme, juive et religieuse qui vit à New-York. outre le fait qu'elle soit mariée, mère de famille, elle est également écrivaine, elle a démarré sa jeune carrière sur son propre site en racontant ses "mes"-aventures de jeune française et jeune mariée débarquant à New-York, je la suivais,  j'ai lu son premier livre, empli d'humour et donc d'amour.
lle m'avait contacté il y a quelques jours pour m'envoyer son second livre.
J
e la suivais, de temps en temps car ses interventions étaient drôles et pertinentes, très appréciée de tous, certainement par sa fraicheur de ton qui saute au visage et que cela fait vraiment du bien.

Mais hier, j'ai lu, nous avons lu, un post, d'une de ses amies et comme vous pouvez le noter je n'ai pas mis de guillemets pour le mot amie.

Peut-être pour faire comprendre aussi que nous ne sommes trahis et meurtris que par nos proches.

Cette amie donc, a écrit sur son mur de Facebook un post particulièrement choquant, décrivant cette jeune femme et son oeuvre comme impurs, contraire à la Torah et à l'enseignement du judaïsme, et selon elle, elle avait le droit de la dénoncer publiquement, puisque c'était pour protéger un groupe, en d'autres termes elle lynche publiquement cette jeune femme pour protéger d'autres femmes.

Oui, vous devez savoir que la médisance est une faute grave dans le judaïsme.
D
ire du bien ou du mal d'une personne hors de sa présence est une faute grave, associée à celle du crime et qui concerne trois personnes : celui qui le dit, celui qui l'écoute et celui qui en est l'objet.
E
n revanche si c'est pour éviter le mal qui pourrait survenir pour un groupe de personnes à cause de cette personne, nous avons le droit de dénoncer ce danger.
E
t bien cette amie, prétendant le faire pour le bien des femmes juives, a consciencieusement avec une violence et une haine inouïe lynché publiquement cette jeune femme.
N
ous avons demandé à cette personne malveillante de s'expliquer sur cette tirade odieuse. Mais le silence a fait place àson assassinat publique. Nous avons été jusqu'à penser que son compte a été piraté.

J'ai évidemment averti l'auteure, elle fut surprise là où moi j'étais choquée, elle me dit ne pas comprendre. Elle a pris le temps de lire les commentaires qui n'ont pas tardé à suivre.

Puis est venue me remercier de l'avoir prévenue et d'avoir pris sa défense comme les centaines de personnes ayant lu ce post malveillant mais, ses derniers mots étaient plus forts que tout et je souhaite les partager avec vous :
" J'ai lu les commentaires. Merci beaucoup pour vos mots à mon égard. C'est adorable !! J'ai des tas de gens qui m'ont prévenus, elle m'a fait une tonne de pub.
Je ne sais pas du tout ce qui lui ait passé par la tête.Je ne répondrai rien, tous les commentaires ont été à l'unanimité bourré d'amour, alors je lui dis merci "

Cette incroyable réponse ou du moins cette non-réponse est une belle leçon de vie.
Savoir faire face à la critique, à la haine gratuite, sans violence ce qui aurai été légitime dans ce cas, fait de vous une belle personne.

La vulgarité, les insultes ne servent qu'à vous desservir et à ternir votre image.
Si vous êtes quelqu'un de bien d'autres se chargeront de le faire remarquer et de répondre pour vous.

Apprendre à se taire

Apprendre à se taire

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi