La coqueluche de l'application Tik Tok est une jeune arabe israélienne de 16 ans Baby Joel

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Il y a tout juste un an, elle a téléchargé l'application mobile ,l'application chinoise Tik Tok l'application la plus téléchargée au monde, est immédiatement devenue, l'égérie avec 180 000 abonnés. sans s'en rendre compte.

Baby  Joel (16 ans) est née à Jaffa, elle ne reste pas silencieuse devant les attaques des cyber-voyous qui l'insultent, au contraire elle se fraye un chemin à travers les préjugés.

Elle ne pensait pas un jour marcher dans les rues de Jaffa et  qu'un touriste californien la reconnaîtrait. Elle ne pensait pas qu'elle se retrouverait à faire le tour du pays  le pays dans un  spectacle où elle joue et devient un modèle inspirant pour les jeunes.

Le fait qu'elle soit arabe, fait partie de l'histoire, mais ni centrale ni particulièrement importante. Et elle ne comprend pas toujours comment tout cela lui est arrivé.

Je ne sais pas pourquoi

Elle est née à Jaffa,  petite sœur de quatre frères. Maman a été impliquée dans ma carrière, "mais même aujourd'hui, elle ne comprend pas vraiment ce qui nous est arrivé", explique Joel. Elle a fréquenté la Weizmann Mixed School et est actuellement élève de 11e année à Urban High School.

«C'est une école qui accepte des enfants de tous les milieux, sans problème.Nous avons grandi ensemble», décrit-elle simplement ce qui semble être une réalité complexe.

Il y a un an, elle a entendu parler du Tik Tok pour la première fois. "Tout à coup, tout le monde a commencé à faire des vidéos et je voulais aussi essayer", se souvient-elle.

Pouvez-vous expliquer ce que c'est ?

"Initialement appelé l'application" Musical ". Vous choisissez une chanson, téléchargez une vidéo et créer avec la chanson. et la vidéo  Vous pouvez éditer, rebondir, faire une synchronisation labiale, ajouter des sous-titres. En bref, très amusant. Surtout si vous avez un esprit créatif et des choses intéressantes à dire."

Joel a téléchargé une synchronisation labiale et les réponses qu'elle a reçues lui ont donné envie de continuer. "Je pensais que je ne le ferais une seule fois ", dit-elle. "Comme ça arrive d'avoir beaucoup de likes pour une vidéo ou un post. Mais là j'ai vu que ça prenait de l'ampleur ,alors j'ai streamé."

Ainsi, presque sans forcer Joel a gagné 180 000 abonnés. Une recherche de son nom sur Google mène à d'innombrables discussions sur ses œuvres et, bien sûr, son origine. À 16 ans, sans planification, elle est devenue une star.

"Je ne sais pas pourquoi cela a pris de l'ampleur et pourquoi je réussis", admet-elle. "Je télécharge principalement des vidéos Lipsinc, qui mettent une chanson en arrière-plan, dansent, essaient de produire autant de contenu source que possible et abordent des problèmes qui inspirent les adolescents."

"Comment est né un post?", Ai-je demandé en volant quelques idées pour mon compte privé.

"Je m'inspire des créateurs de contenu.Comme pour toutes les stars du réseau, tout le monde a quelque chose de spécial qui le rend différent: l'un a l'air bien, un autre délivre un message très fort. Mes messages concernent l'acceptation de l'autre et la pleine égalité, quelle que soit la nation , Religion, sexe ou couleur de peau. "

La dernière vidéo qu'elle a mise en ligne est née à la lumière des commentaires et des critiques qu'elle a reçus sur les vidéos précédentes. «Il y avait des choses comme« l'arabe stupide », dit-elle. "Je les ai donc mis à l'écran et j'ai choisi une chanson avec la phrase" Je me fiche de ce que les gens disent. "Le résultat a été un message très ferme contre le racisme et la cyberintimidation."

Ils disent qu'avec le pouvoir vient la responsabilité.

"C'est vrai, alors j'essaie de changer les choses à ma façon. Je reçois beaucoup de demandes de renseignements de la part des enfants, qui me disent ce qui se passe et j'essaie de leur répondre. "

Comme Joel le sait, les réactions sont le côté obscur du réseau. Elle a déjà une multitude de "héros" du clavier qui se cachent derrière l'écran et lui tire à boulets rouges . "Je sais que les célébrités les ignorent, mais je ne peux pas et ne sais pas me taire", dit-elle. ".

Joel ne canalise pas mais n'a pas de ressentiment. Elle a de nombreuses raisons de se sentir optimiste,elle préfère publier des messages qui tentent d'apporter des changements.

"La plupart des réactions concernent ma nationalité et les fossettes", dit-elle avec un sourire . "Il est vrai que certaines personnes voient le fait que je suis arabe sous un jour positif, et la plupart des réactions sont positives. Les Israéliens ne sont pas timides, ils viennent me voir dans la rue. Au début, ils ne savaient pas que j'étais arabe, je ne voulais pas que ce soit un sujet de discussion." Je dis que je suis Arabe je n'ai pas honte.

Aviez-vous peur de vous révéler en tant qu'Arabe?

"Non. Je n'avais vraiment pas peur des réactions négatives, mais je savais vraiment que cela attirerait un public, car je serais en mesure d'atteindre et de toucher plus de populations. Aujourd'hui, je reçois des réponses de filles du secteur arabe qui parlent des problèmes auxquels elles sont confrontées. Je m'identifie à elles et elles à moi."

"Quand j'ai été reconnu par un touriste américain, j'ai pris conscience que je n'étais connue pas qu'à l'école, à Jaffa ou dans le pays, j'ai soudain réalisé que c'était une chose globale», dit-elle.

Comment ont été les réactions dans la famille? 

"C'est pas tous les jours, que vous voyez un arabe faire" tik tok. "Il y aura toujours des sourcils qui se lèvent. Je n'ai pas rencontré d'autres réactions."

Il y a beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux, l'intimidation et la maltraitance des enfants.

"Tick tuk est un réseau plus accessible pour les enfants et la sécurité y est plus grande car il y a un filtrage des réponses. Si une insulte apparaît, elle sera automatiquement supprimée. Vous ne pouvez pas empêcher toutes les mauvaises choses de se produire en ligne, mais il y a aussi de grandes choses. Un bon endroit pour être au courant des nouveaux problèmes, pour savoir des choses que nous ne savions pas. J'ai le pouvoir là-bas et j'essaie d'avoir un impact. "

La vidéo la plus réussie de Joel était celle qui diffuse à l'écran toutes les questions les plus fréquemment posées sur son statut d'Arabe, avec la chanson en arrière-plan. Elle a ratissé environ deux millions de vues et plus  100 000 likes.
On lui demande parfois: "Comment pouvez vous être Arabe en faisant ça ? "ou "un Arabe est-il autorisé à porter un t-shirt?"

Et qu'avez-vous répondu?
"Cessez de stigmatiser et cessez d'inclure tout le monde."

Le groupe de filles

Durant les fêtes de Soukkot, Baby Joel a fait une première scène dans le cadre du nouveau spectacle "Tik Tuk Show"qui continuera à se dérouler à Hanoucca. L'émission présente de nombreuses stars du réseau de Tick Tock et Hottub, dirigées par la star Leon Schneidrowski (anciennement "Big Brother"). Sorte d'une version 2020 de la comédie musicale en ligne combinée avec les réseaux sociaux.

"Leon m'a envoyé un message et au début je ne comprenais pas de quoi il s'agissait", admet-elle. "Je ne suis jamais montée sur scène. Mais nous avons commencé les répétitions .Il n'y a pas de pression avant de monter sur scène, mais il y a une grande excitation. Tout en haut de l'affiche , dans un spectacle de Hanoucca. J'essaie de m'adapter à la situation et d'en profiter au mieux . "

Le spectacle est également née d'une idée originale sur les plus jeunes filles de tout Israël , toutes stars de "Tik Tuk" âgées entre 14 et 16 ans. The Tick Tuk Girlz sortira bientôt un premier clip, pas en Tick Tuk, mais une chanson originale écrite pour eux ainsi que la chorégraphie.

Avez vous le temps de rendre visite à l'école...?

". Maman m'aide à prendre du temps, mais parfois je manque l'école. Ils me comprennent et me considèrent. J'ai des priorités et je ne laisse pas ce truc se refermer sur moi. Mes pieds restent bien sur terre. Maman me rappelle ce qui est vraiment important. Je sais que je ne changerai pas à cause de la popularité. "

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi