Kosherati : la cuisine juive à son propre traiteur casher au coeur des Emirats Arabes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Kosherati le premier traiteur casher dans les émirats arabes

Kosherati: les médias du Golfe annoncent le premier traiteur casher des Emirats Arabes

«Kosherati» une contraction des mots «casher» et «Emirati» est le nom donné à ce traiteur, premier du genre .

L'Arabie saoudite, dans son quotidien Al-Arabiya, a indiqué que la communauté juive des Émirats arabes unis dispose désormais de son propre service de restauration.casher, une première dans la monarchie constitutionnelle.

Un membre de la communauté juive des EAU vient de marquer l'histoire culinaire avec le lancement du premier service de restauration casher dans la région du Golfe.

Alors que d'éminents dirigeants juifs du monde entier sont arrivés aux Émirats arabes unis pour des événements interconfessionnels au cours de l' année officielle de la tolérance l'année dernière, ils ont cherché des repas casher - une nourriture qui respecte les lois alimentaires juives traditionnelles.

Elli Kriel, une résidente de longue date de Dubaï, qui a fourni de la nourriture casher aux voyageurs juifs au fil des ans, a remarqué une augmentation des demandes à l'approche de l'Année de la tolérance et a vu une opportunité.

Kriel a lancé «Elli's Kosher Kitchen», un service de livraison et de restauration proposant des aliments casher certifiés en février 2019, deux mois après l'annonce de l'Année de la tolérance.

"J'ai réalisé qu'il y avait une opportunité de faire plus et dans un moment très aventureux, j'ai décidé de franchir le pas", a déclaré Kriel dans une interview avec Al Arabiya English.

«La reconnaissance simultanée de notre communauté a également renforcé ma confiance. Je ne pense pas que je l'aurais fait avant cela », a-t-elle ajoutée

«Kosherati»: cuisine casher, avec une touche émiratie 

Depuis son lancement, Kriel a cuisiné pour le grand rabbin Sarna, ainsi que le grand rabbin de Pologne Michael Shudrich et l'influenceur social émirati Khaled Al Ameri .

La «période la plus occupée à ce jour» pour Elli's Kosher Kitchen a eu lieu entre novembre 2019 et février 2020 - juste avant le début de la propagation de la pandémie de coronavirus dans le monde.

Alors que la plupart des clients d'Elli's Kosher Kitchen sont américains et français, récemment la clientèle a changé en raison des restrictions de voyage COVID-19.

«Jusqu'en février, il s'agissait principalement de voyageurs d'affaires et de touristes casher.
Depuis que les interdictions de voyager ont été appliquées, mes clients sont principalement des expatriés et des émiratis vivant à Dubaï », a déclaré Kriel.

Kriel a récemment offert des menus du Ramadan de plats traditionnels arabes régionaux pendant le mois sacré islamique . Les plats casher partagent des similitudes avec les plats «halal» , qui sont autorisés pour les musulmans à manger.

Cette première a bénéficié d'une grande visibilité dans la plupart des médias nationaux et internationaux puisqu'elle est le première du genre et que sa force symbolique ne peut être ignorée, confirmant le rapprochement officieux avec Israël.

Malgré le fait qu'il n'y ait que 200 résidents juifs,  le nombre de plus en plus croissant de juifs de passage pour affaires ou pour tourisme indique qu'il mérite toute sa place.

Au menu de Kosherati, des hallot pour Chabbat, pains de shabbat, et pour les fêtes c'est également une combinaison savante et savoureuse de cuisine émiratie et de cuisine juive.

Les juifs de l'Emirat ont désormais leur propre rabbin. Le Rav Yehuda Sarna, originaire de New York, qui n'y est pas basé mais réalise de nombreux allers et retours. Une synagogue ouvrira ses portes en 2022 à Abu Dhabi au sein d'un complexe interconfessionnel qui abritera également une mosquée et une église.

Une initiative qui s'inscrit sans aucun doute dans la reconnaissance croissante de la communauté juive dans le Golfe amorcée ces dernières années.

En janvier dernier a eu lieu la première circoncision d'un nouveau-né juif aux Emirats.
Egalement le premier atterrissage  de la compagnie emiratie Etihad Airways s'est posé sur le tarmac de l'aéroport de Ben-Gourion pour apporter de l'aide humanitaire de lutte contre le Corona à l'Autorité Palestinienne.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi