Manger kasher partout dans le monde, c’est désormais possible

Actualités, Cacheroute, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Manger kasher partout dans le monde, c’est désormais possible

Enfin la fin des valises pleines de nourriture? Une nouvelle entreprise lancée mardi à Naples vise à fournir une réponse aux personnes qui mangent kasher à l'étranger: des repas casher dans n'importe quel hôtel en Europe.

Faites la connaissance de Kosher Booking, dont les dirigeants connaissent la difficulté de manger kasher dans les plus grandes capitales alimentaires du monde.

L'une des principales expériences des personnes respectant la cacherout qui voyagent à l'étranger commence bien avant le décollage: des pelletées de calculs et de planification concernant la nourriture kasher. Voici une liste de choses dont le religieux moyen ne peut se passer: du pain, des cartons de lait longue conservation, des poêles, des couverts jetables et des conserves, des conserves et encore des conserves. Tout ceci doit trouver sa place dans une valise qui devient vite lourde. Heureusement que l’on consomme tout cela au fur et à mesure, ce qui fait de la place pour le shopping.

Les plus chanceux trouvent des membres de la famille dont ils peuvent envahir la cuisine, les plus aisés s’installent dans les hôtels kashers et les autres se rapprochent des "ambassades kasher", également connues sous le nom de Beit Chabad.

Un petit déjeuner par Kosher Booking

Un petit déjeuner par Kosher Booking

La possibilité de commander de la nourriture kasher savoureuse, dans des hôtels «normaux» non kasher à travers l'Europe est, selon les entrepreneurs, un précédent dans l'industrie - et est quelque peu similaire à la possibilité de commander des repas emballés dans l’avion. Le nouveau site, Kosher Booking, fait allusion à un site beaucoup plus grand, et propose également des réservations de chambres dans les hôtels européens, y compris les dîners, les petits déjeuners et les sandwiches pour la journée.

Le fondateur du projet est Baruch Feder, propriétaire de Tor Olam, qui organise des vacances kasher à l'étranger depuis plus de 20 ans. "La révolution du ciel ouvert et les vols bon marché ont poussé de plus en plus de personnes respectueuses de la cacheroute à voyager à l'étranger, même quand ce n'est pas un séjour organisé et kasher ", dit-il.

Les vacances kasher ne sont pas toujours accessibles pour toutes les bourses et l'augmentation du nombre de personnes mangeant kasher qui voyagent à l'étranger l'ont amené à réfléchir sur le projet.

Cinq repas sont actuellement disponible: quatre à base de viande et un neutre, ils peuvent être réchauffés et sont accompagnés de couverts. Les plats sont préparés par la société Hermolis à Londres, sous la surveillance rabbinique Kedassia.

Voici leur site: https://www.kosher-booking.com/

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi