Il entre dans l'armée israélienne pour suivre les pas de Jésus

Actualités, Alyah Story, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Il rentre dans l'armée israélienne pour suivre les pas de Jésus

Simon Zauber croit que servir dans les FDI est sa façon de suivre les traces de Jésus.

"Nous avons été élevés en croyant en Jésus et en suivant ses traces. Pour moi, c’est très important de faire mon service militaire, de quelque manière que ce soit", a raconté le soldat Givati âgé de 19 ans originaire de Caroline du Nord mardi au Jérusalem Post.

Zauber est un juif messianique, les chrétiens qui croient que Jésus, ou Yeshua, est le Messie et qu'il est le seul chemin de la rédemption. Il y a environ 20 000 juifs messianiques en Israël, mais en raison de leurs croyances, ils ont été soumis à une forme de discrimination, comme l’impossibilité de faire l'aliya parce qu'il n'est pas accepté qu'un Juif puisse croire en Jésus, même s'ils se considèrent comme Juifs.

"Israël se défend. Il a besoin de gens et je voulais donc être dans une armée qui avait réellement besoin de quelqu'un. Ce n'est pas comme si je me battais sur le terrain de quelqu'un d'autre, c'est un combat pour la survie. C'est la terre de Dieu et c'est le peuple de Dieu et à la fin je préfère me battre pour la terre de Dieu et le peuple de Dieu plutôt qu'en Amérique ", a-t-il dit.

Son éducation en tant que Juif messianique a eu un impact majeur sur sa décision de venir en Israël et de servir dans l'armée israélienne, a expliqué Simon Zauber au Post, ajoutant que bien qu'il n'ait pas initialement prévu de venir en Israël, il a changé d'avis lors de son dernier semestre à l'université.

"J'ai senti que Dieu me parlait et qu'il allait me révéler quelque chose. Quand j'ouvrais mes Écritures, je lisais toujours des choses sur Israël et ensuite mes parents ont commencé à parler d'Israël et j'ai senti que Dieu m'appelait en Israël.

Simon Zauber (en uniforme) et ses frères

Simon Zauber et ses frères

Zauber fait partie d’une famille de 12 enfants, dont six ont servi dans les FDI, deux actuellement. Quatre enfants de la fratrie Zauber sont toujours en Israël, y compris son frère aîné - Asher, 21 ans, qui a également servi dans la brogade Givati jusqu'à sa libération de l'armée israélienne il y a deux mois.

Asher a dit que sa famille visitait souvent Israël, ce qui a inculqué aux enfants Zauber un amour pour l'Etat d'Israël.

«Notre famille encourage beaucoup à servir dans les FDI, aller en Israël, vivre ici. Nos parents aimeraient eux-mêmes déménager ici et ils sont très fiers de chacun de leurs enfants qui ont fait l’armée », a-t-il dit.

Asher a déclaré au Post que, contrairement à son frère Simon, il était plus influencé par le judaïsme et ses liens avec l'État que par ses croyances messianiques.

"Mon éducation m'a influencé, mais je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de spécial à propos de Messianisme, c'était davantage juif. Parce que j'avais une famille et une place dans le monde qui appartenait au peuple juif », a-t-il dit, expliquant que sa croyance en Jésus ne fait qu'ajouter à l'amour qu'il a pour Israël à la responsabilité de quelqu'un qui aime Jésus.

Alors qu'Asher a été libéré des FDI et commencera ses études à Haïfa dans les mois à venir, Simon a déclaré au Post qu'il espérait continuer son service et devenir officier dans l'armée.

"Je crois que c'était la volonté de Dieu pour ma vie", a déclaré Simon.

"Par mon service et par mon aide, cela aidera les autres à comprendre l'amour que Jésus a pour Israël. Le même amour que Dieu a pour Israël est aussi en moi ", a-t-il dit, soulignant:" Je suis tellement reconnaissant d'être ici, de servir le pays. "

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi