Judaisme : pourquoi une barbe vous empêcherait-il de travailler chez McDonald's?

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
pourquoi une barbe vous empêcherait-il de travailler chez McDonald's?

Pourquoi une barbe vous empêcherait-il de travailler chez McDonald's? 

Eh bien, un homme ultra-orthodoxe en Floride affirme qu'il n'a pas été embauché pour travailler chez McDonald's à cause de sa barbe, qui est la coutume de sa secte hassidique Lubavitch, a-t-on rapporté dans Newsweek .

Lorsqu'il a postulé en 2016 au poste de préposé à l'entretien du McDonald's de Longwood, en Floride, on lui a dit que, pour être pris en compte, il devait se raser la barbe, car sa politique de l'emploi était que les travailleurs masculins devaient être rasé de près. 

Selon la Commission pour l'égalité des chances dans l'emploi (EEOC), un responsable de McDonald's a déclaré à un plaideur non nommé "qu'il exerçait le poste, mais qu'il devrait se raser la barbe pour se conformer à la politique et d'apparence de McDonald's".

Le demandeur d'emploi était prêt à faire des compromis en portant sa barbe dans un filet, mais McDonald's ne l'accepta pas -affirmant que le fait de porter une barbe contrevenait à la politique de leur entreprise.  

La plainte a été déposée mercredi et réclame un salaire qu’il aurait pu gagner durant   trois ans.

Ce n'est pas la première fois que ce type de cas se présente.

En 2017, l'EEOC a aidé un rastafarien à gagner 30 000 USD dans une affaire contre Disney World, après avoir été licencié pour ne pas avoir coupé ses dreadlocks, qu'il portait pour des raisons religieuses.

"Un tel comportement allégué viole le titre VII de la loi sur les droits civils de 1964, qui interdit la discrimination religieuse et oblige les employeurs à apporter des aménagements raisonnables aux croyances religieuses sincères des employés, pour autant que cela ne cause pas de préjudice injustifié à l'entreprise", a déclaré l'EEOC déclaré.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi