Jérusalem : lecture des Psaumes au Mont du Temple pour marquer l'anniversaire du Roi David

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
réouverture du mont du temple avec la lecture des Psaumes religion juive

Des militants du Mont du Temple ont organisé une lecture mondiale et en direct du livre des Psaumes du Mont du Temple dimanche pour marquer l'anniversaire du roi biblique David et la réouverture du site aux visiteurs juifs.

Le site avait été fermé aux fidèles juifs et musulmans en mars alors que l'épidémie de coronavirus s'intensifiait. LMont du Temple a rouvert ses portes aux fidèles et aux visiteurs le dimanche de 7h30 à 11h et de 13h30 à 14h30.

Selon la loi religieuse juive, les visiteurs juifs du site doivent plonger dans un mikveh (bain rituel) avant de visiter le site et ne pas porter de chaussures en cuir lors de la visite du site.

"Après 70 jours pendant lesquels le Mont du Temple a été fermé aux visites et à la prière, aujourd'hui il s'ouvrira!" a tweeté le député Shuli Muallem-Refaeli samedi. "Je vous invite tous avec une grande excitation à vous joindre à moi pour monter dans la pureté à 8h30. J'ai un fort désir pour le lieu saint, pour monter avec beaucoup de gens de toutes les couches de la société israélienne et surtout pour prier pour la paix pour tous. "

Le livestream a commencé dimanche à 8 heures du matin et dure une heure et sera diffusé sur la page Facebook et la chaîne YouTube de la Fondation Shalom Jérusalem.

L'ancien député et président de la Fondation Shalom Jérusalem Yehudah Glick est monté sur le Mont du Temple et a lu le premier Cantique d'Ascension, Psaume 120, à 8 heures. D'autres chefs spirituels du monde entier ont lu à haute voix les 14 Chansons d'Ascension suivantes sur Zoom pendant que Glick marchait autour du Mont du Temple.

Quand il a atteint l'endroit sur le Mont en face où se tenait le Saint des Saints du Temple, il a demandé aux téléspectateurs de réciter les Psaumes qu'ils avaient choisis tranquillement et simultanément à la maison.

" Le prophète Isaïe nous dit que notre obligation est de transformer le mont du Temple en maison de prière pour toutes les nations", a déclaré Glick dans une vidéo promotionnelle pour l'événement prévu. "Il n'y a rien de plus approprié que de marquer cette journée avec une lecture mondiale en direct des Psaumes bibliques du Mont du Temple ensemble, avec toutes les nations."

Il est interdit aux Juifs de prier ou d'apporter des objets religieux sur le site et sont enlevés et parfois détenus s'ils sont surpris en train de le faire.

Le Waqf, une branche du ministère jordanien des Biens sacrés, administre le site du mont du Temple. Les visites des juifs religieux sont surveillées par les gardiens du Waqf et la police israélienne et toute prière juive, y compris la prière silencieuse, est interdite, selon le Centre de Jérusalem pour les affaires publiques.

Aucun objet juif sacré, tel que des livres de prière ou des châles de prière, ne peut être apporté sur la montagne, selon le site Web de tourisme Tourist Israel.

Le Jerusalem Post a révélé en décembre que les visiteurs juifs du site avaient commencé à prier, sans être dérangés par les forces de police. Selon certains visiteurs, à la fin du mois de décembre, les policiers ont continué d'autoriser la prière juive sur la montagne.

Le Mont devrait rouvrir juste un jour après que Iyad al-Halak, 32 ans, un étudiant ayant des besoins spéciaux et un résident de Wadi al-Joz à Jérusalem-Est, a été abattu par la police des frontières près de la porte du Lion de Jérusalem samedi.

Suite à l'incident, les portes de la vieille ville de Jérusalem ont été fermées par la police de Jérusalem, de peur des protestations .

À la lumière du meurtre d'al-Halak et prétend que la prière musulmane a été empêchée dans la grotte des patriarches (mosquée Ibrahimi), le Grand Mufti de Jérusalem Sheikh Muhammad Hussein a mis en garde contre le conflit et a appelé à une augmentation de la fréquentation d'Al-Aqsa, située à l'extrémité sud du mont du Temple et la grotte des patriarches à Hébron.

Sheikh Ekrima Sabri, président du Conseil suprême islamique et ancien grand mufti de Jérusalem, a été arrêté samedi à son domicile de Jérusalem, selon des informations palestiniennes.

Les premières vidéos sur les médias sociaux de fidèles musulmans entrant sur le site tôt dimanche matin ont montré des foules entrant par l'une des portes du complexe pour chanter, jeter des bonbons et se prosterner et prier.

La réouverture du site et la lecture prévue des Psaumes interviennent également après que l'Autorité palestinienne a déclaré qu'elle se retirait des accords de sécurité avec Israël en raison des plans du gouvernement israélien d'annexer des parties de la Cisjordanie. L'AP a fait un certain nombre de menaces similaires dans le passé.
Des protestations et des affrontements ont éclaté sur le mont du Temple dans le passé pour diverses raisons, en particulier au milieu des appels à "protéger" le site des visiteurs juifs.
Les nouvelles palestiniennes de la WAFA ont rapporté en janvier qu'Azzam Khatib, directeur du Wakf à Jérusalem, avait annoncé que 29610 "fanatiques" juifs avaient "pris d'assaut" al-Aqsa en 2019.
«Tous les signes et données indiquent une escalade de la fréquence des violations contre la bienheureuse mosquée al-Aqsa et ses environs au cours de cette année grâce à une série d'infractions sans précédent, qui constituent une atteinte au statut historique et juridique de la bienheureuse mosquée al-Aqsa comme une mosquée islamique pour les seuls musulmans sous le patronage du roi Abdallah II », a déclaré Khatib.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi