Jérusalem : des caméras cachées dans les douches pour filmer des mineures nues

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Il les filmait nues sous la douche avec des caméras cachées à Jérusalem

Agissant en tant que photographe et installant des caméras cachées sous la douche, un suspect qui a commis des infractions sexuelles a été arrêté grâce à la dénonciation de dizaines de mineurs.

Shlomi Maron, se présentait comme un photographe qui cherchait des filles à filmer contre rémunération et leur a demandé de se rendre au studio où il avait installé des caméras cachées.
Avec certains d’entre eux, il a poursuivi la connexion et les a convaincus de se faire photographier nues contre rémunération.

La police a publié les noms fictifs et

Les faux profils que le suspect utilisait.

Shlomi Maron, un résident de Jérusalem âgé de 32 ans, a été arrêté la semaine dernière  soupçonné d'être l'auteur d'une longue liste d'infractions sexuelles présumées sur des dizaines de mineurs. L'enquête est menée par l'unité 105 de Lahav. Le tribunal de première instance de Rishon Lezion a prolongé sa détention jusqu'à dimanche prochain.

Selon les éléments de l'enquête, le suspect publiait des annonces sur les réseaux sociaux, dans lesquelles il indiquait  qu'il était photographe à la recherche de filles à filmer contre rémunération.

Dans certaines publications, il a même mentionné qu'il cherchait des filles âgées de 12 à 14 ans et que la photo serait prise en maillot de bain.

Après avoir pris contact avec ces mineures et en exploitant de façon flagrante leur innocence et leur désir de poser et de devenir célèbres, il leur a demandé de se rendre dans un studio dans plusieurs hôtels afin de les filmer avec des caméras cachées dissimulées dans les douches afin de les  filmer nues alors qu'elles étaient en train de se changer ou de prendre une douche.

Selon les éléments de l'enquête, le suspect les auraient persuadés de se faire photographier nus moyennant des centaines de milliers de shekels.

Le suspect a agi de manière cohérente et méthodique pendant plusieurs mois et a affiné des méthodes d'action pour tromper les mineurs afin de les faire coopérer.

"L’enquête est menée dans l’unité 105 du Lahav 433, associée au service informatique du parquet et en coordination avec les responsables de l’aide sociale.

"A ce stade, et parallèlement à l'enquête sur le suspect et à l'examen des éléments de preuves, nous continuons de nous concentrer sur la recherche et la collecte de preuves d'autres mineures que le suspect aurait contacté ou abusé sexuellement"

Vous trouverez ci-dessous la liste d'alias et de profils fictifs utilisés par le suspect sur les réseaux sociaux:

Instagram: Shalompho, Shalomben1, Hhmodelsh, Shalom_fasion_photography

Facebook: Photomaker Shalom - Bonjour photographe de mode

Compte tenu de l'activité particulière du suspect, tous les parents, éducateurs, membres de la famille, etc., sont invités à prendre contact avec la police dans le cas d'un doute sur un mineur qui a pu être une de ses victimes ou en contact avec lui sur les réseaux sociaux.

Pour cela il  vous suffit de vérifier, les contacts de vos enfants sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagam ,  si vous repérez les noms des profils cité ci-dessus veuillez nous contacter de toute urgence HaMoked 105 (Hotline pour les plaintes de violences).

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi