En 2021, les Israéliens auront besoin d'une autorisation pour voyager en Europe

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
En 2021, les Israéliens auront besoin d'une autorisation pour voyager en Europe

Depuis l'introduction de la réforme Ciel ouvert dans notre pays, de nombreux Israéliens visitent les pays de l'Union Européenne grâce aux prix bas et aux temps de vol courts qui leur facilitent la vie. 

En 2021, tout cela changera. Les Israéliens souhaitant entrer dans les pays signataires de "l’Accord de Schengen" devront obtenir un permis avant de quitter Israël.

L’Accord de Schengen est un accord de libre circulation entre 29 pays européens, mis en œuvre par seulement 26 pays, dont l'objectif est de réglementer la politique d'immigration et le contrôle des frontières entre eux. En pratique, le traité a créé une frontière et un libre passage entre tous les États signataires sans contrôle aux frontières.

La nouvelle procédure entrera en vigueur dans environ deux ans et, selon l’annonce publiée hier (samedi). Les Israéliens, tout comme les Américains, les Brésiliens, les Canadiens, les Singapouriens, les Néo-Zélandais et autres devront faire émettre une autorisation par le biais d’Internet pour la somme de huit dollars environ, grâce à laquelle ils pourront pénétrer dans le pays qu’ils souhaitent visiter.

Les pays membres de l'espace Schengen

Les pays membres de l'espace Schengen

Le processus d'approbation prend environ 10 minutes, selon des responsables de l'Union européenne. "Environ 95% des candidats recevront des permis d'entrée pour les pays européens. Nous avons choisi de le faire pour empêcher l'immigration illégale et principalement pour renforcer la sécurité dans les pays de l'Union Européenne."

Il est important de noter que ce n'est pas un visa. Parmi les pays pour lesquels les Israéliens devront effectuer cette procédure, on dénombre l’Italie, la France, l’Espagne, la Grèce, l’Allemagne et la Pologne. Par contre, le passage de l’un de ces pays à un autre sera libre et ne nécessitera de permis supplémentaire.

L'autorisation sera valable pendant trois ans et il est probable que les Israéliens qui obtiendront ce permis pourront entrer dans les pays de l'espace Schengen pendant ces trois années sans qu'une autorisation supplémentaire soit nécessaire.

"Quiconque veut se rendre dans l'un des pays de l'Union Européenne et serait susceptible de poser une menace pour la sécurité, ou pourrait souhaiter rester illégalement dans le pays, sera localisé avant d'atteindre les frontières des États, ce qui permettra de réduire le pourcentage de dommages causés à chaque pays", a déclaré l'UE.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi