Israël/Chine: développer de nouveaux marchés en Extrême-Orient

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël/Chine : développer de nouveaux marchés en Extrême-Orient

Netanyahu rencontrera aujourd'hui son homologue chinois, le président et les dirigeants des grandes entreprises. «Nous allons poursuivre les négociations pour établir une zone de libre-échange entre les deux pays ».

Dans le contexte de la crise dans la coalition, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a atterri hier à Beijing. Aujourd'hui, il rencontrera le Premier ministre chinois Li Keqiang et demain, le président Xi Jinping sera son hôte de pour le dîner. Netanyahu est en visite en Chine à l'occasion du 25e anniversaire de l'établissement des relations entre les deux pays.

Netanyahu prendra aujourd'hui son petit déjeuner avec les dirigeants des grandes entreprises de Chine. Demain, le premier ministre assistera au Comité Innovation israélo-chinois, avec la participation du vice-premier ministre de la Chine. Netanyahu a déclaré dimanche : «Israël est un pays très recherché, comme vous pouvez l'apprendre des récentes visites à Washington, à Moscou et dans beaucoup d'autres pays, et maintenant aussi en Chine."

Lors de son arrivée dans le pays hier, Netanyahu a été reçu à l'aéroport par l'ambassadeur d’Israël en Chine, Zvi Heifetz. Les Chinois ont tenu une brève cérémonie en l'honneur du premier ministre, en présence de dirigeants étrangers.

Le président chinois Xi Jinping avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Palais de l’Assemblée du Peuple en mai 2013, à Beijing en Chine

Le président chinois Xi Jinping avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Palais de l’Assemblée du Peuple en mai 2013, à Beijing en Chine

Une délégation accompagne Netanyahu dans sa visite en la présence de Zeev Elkin, Ofir Akunis, Jacob Weizmann et Eli Cohen qui devraient cette semaine signer des accords de coopération avec leurs homologues chinois.

Le ministre Uri Ariel devait également se joindre à la visite, mais il a annulé son voyage lorsqu’il a réalisé que les accords qu’il devait signer n’étaient pas encore prêts. Le directeur général du Ministère de l'Agriculture, qui est sur place depuis la semaine dernière, va signer les accords à sa place, s’ils sont formulés pendant son séjour dans le pays.

Jeudi, avant son voyage, Netanyahu a déclaré: «Je vais rencontrer les chefs des plus grandes entreprises en Chine, et parmi elles certaines des plus grandes sociétés dans le monde. Nous allons continuer les négociations pour un accord de libre-échange entre la Chine et Israël et fonder la troisième commission de l'innovation dans le monde. Nous allons bien sûr aussi continuer à développer de nouveaux marchés pour l'économie d'Israël ".

Une augmentation des exportations vers la Chine

Le Premier ministre sera accompagné par des représentants de 30 entreprises israéliennes dans une variété de domaines. Ceux-ci prendront part à un forum d'affaires avec plus de 500 participants, dirigé par le Premier ministre Netanyahu.

Selon les données fournies par l'Institut, il y a eu une augmentation d'environ 6% des échanges entre Israël et la Chine en 2016, représentant 9 milliards de dollars. Ils ont noté que les exportations israéliennes sont en hausse et se situent à 3,2 milliards de dollars. Les importations totales sur l'année dernière étaient de 5,8 milliards $.

Qu’importe Israël depuis la Chine? Les machines et l'équipement représentent 28% des importations, les produits textiles, 18%, les métaux 10%,  les produits chimiques 9% et les produits en plastique et en caoutchouc 6%.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi