Violents affrontements à la frontière sud du Liban après l'annonce par le Hezbollah de la capture de deux soldats israéliens

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Violents affrontements à la frontière sud du Liban après l'annonce par le Hezbollah de la capture de deux soldats israéliens

BEYROUTH - De violents affrontements à l'artillerie et à la roquette ont éclaté dans le sud du Liban mercredi après l'annonce par le Hezbollah de la capture de deux soldats israéliens à la frontière avec Israël.

Au moins deux Israéliens ont été tués dans des attaques lancées par le Hezbollah le long de la frontière israélo-libanaise, notamment contre la localité de Shlomi, à 15 km de la côte méditerranéenne, apprend-on de source militaire.

"A 9h05 ce (mercredi) matin, le Hezbollah a capturé deux soldats israéliens près de la frontière avec la Palestine occupée, et les prisonniers ont été transférés en un lieu sûr", écrit l'organisation islamiste pro-iranienne dans une déclaration faxée à l'Associated Press. Ce document ajoute que ces captures doivent servir à obtenir la libération de prisonniers détenus en Israël.

Aussitôt après cette annonce, l'armée israélienne à Jérusalem a exprimé sa "vive inquiétude" sur le sort de ses deux soldats après la revendication de leur capture par le Hezbollah. Les responsables militaires israéliens n'étaient pas en mesure dans l'immédiat de confirmer ces captures mais ont déclaré prendre très au sérieux la revendication de l'organisation islamiste.

De son côté, le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a affirmé que les militants libanais qui ont attaqué la frontière nord de l'Etat hébreu paieront "le prix fort" pour leurs actes.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi