Une erreur presque fatale

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                              Une erreur presque fatale

Le 28/08/07, L’officier de Tsahal qui est rentré à Djénine par erreur et a été sauvé par des policiers de l’Autorité palestinienne des mains de la foule qui voulait le lyncher a enfreint des règles de sécurité en voyageant comme il l’a fait. C’est ce qu’indiquent les premiers éléments de l’enquête menée par Tsahal, bien que l’officier soit lui même l’aide de l’officier en charge de la sécurité au commandement de la région centre.

Selon l’enquête, l’officier a roulé dans un véhicule isolé venant de Shavei Shomron et en direction de Mevo Dotan, alors que sur cette route seuls les convois et les voitures blindées sont autorisés à se déplacer. Le long de la route sont placés plusieurs panneaux annonçant qu’il est interdit de l’emprunter. L’officier n’a pas tenu compte de ces avertissements et a continué à rouler seul dans une voiture non blindée. Apparemment, les soldats postés au barrage ne l’ont pas questionné car ils ont pensé qu’il était autorisé à rouler. A l’intersection suivant le barrage, intersection du tank où Tsahal ne place pas de barrages de façon fixe, l’officier aurait dû tourner à gauche vers l’ouest, mais il s’est trompé et a continué tout droit.

On ne sait toujours pas si l’officier était armé ; selon les Palestiniens, la foule lui aurait enlevé un revolver des mains. L’officier assure qu’il ne portait pas d’armes, bien que les instructions l y obligent. Ce soir, l’enquête continuera au commandement centre. A l’armée on estime que l’officier sera jugé par une cour militaire à cause de ce qui lui est arrivé. Sans l’intervention des policiers palestiniens, l’officier se serait fait lyncher.

Cet accident a commencé en fin d’après midi lundi 27 août, quand un policier de la circulation palestinien a vu l’officier israélien en uniforme dans une voiture au centre de Djénine. Le policier a arrêté l’officier pour vérifier ses papiers et a appelé des renforts. Entre temps, des habitants de Djénine se sont approchés de la voiture et ont essayé de s’emparer de l’officier. Une foule s’est rassemblée autour du véhicule et plusieurs personnes ont jeté des pierres et tenté de frapper l’officier. Les policiers palestiniens ont secouru l’officier et l’ont mené vers leur quartier général. Des membres de l’organisation terroriste du Djihad islamique ont tiré sur le QG et essayé de blesser et de kidnapper l’officier israélien, les policiers palestiniens ont eux aussi ouvert le feu sur le Djihad islamique.

L’officier a été secouru et remis entre les mains de l’unité de coopération, sa voiture a été brûlée par la foule.

Au cours de sa rencontre avec le chef de cabinet de l’Autorité palestinienne (AP), la ministre des Affaires étrangères Tsippi Livni a souligné que l’aide apportée par les policiers palestiniens à l’officier israélien prouve que l’AP se renforce et qu’on peut assurer la sécurité des Israéliens et des Palestiniens. Au cours de leur réunion, Livni et Fayyad se sont entendus pour faire avancer la coopération économique et civile entre Israël et l’Autorité palestinienne. Ils ont souligné que la coopération se fera de façon directe par des rencontres entre des commissions israéliennes et palestiniennes concernant l’économie, le social, et l’environnement. De plus, il y aura des rencontres entre les dirigeants locaux et des représentants d’organismes sociaux et autres. Ils se sont également entretenus de la conférence de paix organisée par les Etats-Unis cet automne.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi