Un médecin américain volontaire à Sdérot

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

                               Un médecin américain volontaire à Sdérot

Le 06/09/07,Alors que des milliers d’enfants entamaient leur deuxième jour d’école à Sdérot lundi, l’alerte Couleur Rouge a encore retenti, immédiatement suivie par deux explosions, qui ont secoué toute la ville et traumatisé douze petits enfants. L’un des projectiles a effectivement atterri près d’un jardin d’enfants. Fort heureusement, les sept roquettes qui se sont abattues sur la ville pendant la journée n’ont pas fait de blessé. Mais les résidents de Sdérot ont été profondément secoués. Commencer ainsi l’année scolaire, en craignant pour la vie de leurs petites têtes blondes, n’a rien de réjouissant.

Alors qu’une roquette atterrissait à Sdérot à environ 9:30, le Dr Bradley Rauch et son fils de 17 ans, Benjamin, étaient en route pour Sdérot. Ils ont couru se mettre à l’abri, puis se sont rendus au centre communautaire de la ville, où plusieurs résidents sous le choc étaient arrivés pour recevoir un traitement.

Le Dr Bradley Rauch, un chiropraticien du Stowe Ski Resort dans le Vermont, est arrivé en Israël pour une semaine de volontariat, après avoir lu sur Sderot sur le site Internet du Sderot Media Center, qu’il a trouvé en surfant sur le Net.

Le Dr Rauch a affirmé avoir été choqué de découvrir qu’aucun des rapports qu’il avait lus sur ce site n’avaient jamais été couverts par les grandes agences de presse, comme CNN, Fox et AP.

Après avoir lu que les résidents de Sdérot se sentaient isolés et que le gouvernement et nombre de leurs concitoyens israéliens n’avaient que faire de leurs souffrances, le Dr Rauch s’est senti obligé d’œuvrer à faire prendre conscience au public américain de la gravité de la situation à Sdérot.

« Je me sens tellement en sécurité là où je vis. Le monde et les Etats-Unis ne comprennent pas dans quelle terreur vivent les Israéliens, » a affirmé le Dr Rauch.

Ce dernier a contacté Rouah Tova, une organisation israélienne donnant aux éventuels volontaires le programme de volontariat leur convenant. Il a ensuite rencontré Dror Marsha, le coordinateur du volontariat à Sdérot. Le Dr Rauch a reçu un rôle au sein du centre communautaire, où il est chargé de s’occuper des personnes traumatisées par les tirs de Kassam.

Lorsqu’il retournera aux Etats-Unis, le Dr Rauch donnera une conférence au centre de la communauté juive, le Rotary Club, et probablement à l’université du Vermont, pour faire prendre conscience au public de la gravité de la situation à Sdérot. Il a l’intention de recruter des gens pour apporter une aide psychologique et physique aux résidents de la ville.

Le Dr Rauch a affirmé que les résidents trouvaient que l’aide des volontaires leur réchauffait le cœur et que pour lui ce travail était une mitsva (un commandement de loi juive.) Le Dr Rauch et son fils, qui rate le lycée pour aider son père, se rendront mercredi à Safed comme volontaires de l’organisation Livnot.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi