Pour Ehoud Olmert, l'Iran "reste dangereux"

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                    Pour Ehoud Olmert, l'Iran "reste dangereux"

TEL AVIV,le 12/12/07 - Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a rejeté mardi les conclusions du renseignement américain selon lesquelles l'Iran a stoppé son programme nucléaire militaire en 2003, affirmant que Téhéran demeurait une menace majeure pour l'Occident.

"L'Iran était et reste dangereux", a martelé M. Olmert lors d'une conférence à Tel Aviv de l'Institut pour les études sur la sécurité nationale. Il a appelé à "maintenir la pression internationale" sur Téhéran.

M. Olmert assure que l'Iran n'a pas besoin de produire de l'électricité grâce au nucléaire, "n'a pas l'infrastructure pour produire de l'énergie (nucléaire) dans un but civil, (et) n'a pas besoin d'agir dans la précipitation pour créer de l'uranium enrichi, à moins qu'il ne veuille développer des armes nucléaire".

"L'Iran, affirme-t-il, poursuit ses activités pour se procurer deux composants cruciaux pour créer des armes nucléaires, le développement d'un système électrique sophistiqué et des missiles balistiques, tout en produisant dans le même temps de l'uranium enrichi."

M. Olmert s'est félicité de la réaction du président George W. Bush après la publication du rapport du renseignement américain la semaine dernière. "Je suis confiant dans le fait que les Etats-Unis vont continuer à conduire la campagne internationale pour empêcher le développement d'un Iran nucléaire", a déclaré le chef du gouvernement israélien.

Israël affirme depuis des années que l'Iran travaille à l'élaboration d'armes nucléaires. L'Etat hébreu considère l'Iran comme une menace importante en raison de ses ambitions nucléaires, de son programme de missiles longue portée et des appels répétés du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à rayer Israël de la carte.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi