Perpétuer le souvenir d'Ella à Sdérot

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

                                   Perpétuer le souvenir d'Ella à Sdérot

Le 31/01/07, La jeune Ella Abouksiss z"l était une charmante adolescente de 17 ans vivant à Sdérot avec sa famille. Elle a été tuée, l’an dernier, par une des nombreuses roquettes tirées par des terroristes de la bande de Gaza sur le Néguev occidental. La jeune fille, qui rentrait d’une activité du mouvement de jeunesse religieux Bné Akiva où elle était monitrice, a protégé de son corps son jeune frère qui l’accompagnait, lui sauvant la vie. Très grièvement atteinte, elle a finalement succombé à ses blessures après plusieurs jours de coma.

Un an après cette tragédie, la famille et les amis de la jeune fille se sont réunis pour l’inauguration d’une maison portant son nom, "Michkan Ella", sous la présidence du grand rabbin d’Israël, le Rav Yona Metzger, qui en a fixé les mezouzot. La commémoration a eu lieu en présence d’une nombreuse assistance parmi laquelle se trouvaient près de 200 jeunes du mouvement. A cette occasion, le père de la disparue, Yonathan, a planté un arbre près de la nouvelle construction, en souvenir de son enfant.

La maison a été érigée à l’initiative de la famille d’Ella pour perpétuer son souvenir. Elle servira de local au Bné Akiva et de centre pour des activités caritatives animées par l’association Orot Hessed (les Lumières de la bonté) dirigée par un ancien député du PNR, le Rav Hanan Porat.

La famille, pressée de finir la construction de la maison pour l’année de deuil, a dû subir des lenteurs administratives qui ont duré huit mois. Excédée, elle s’est tournée vers le Rav Porat qui est intervenu et a obtenu l’accélération des travaux.

Le directeur d’Orot Hessed, Ephy Rafkin, a tenu à souligner, au micro d’Aroutz Shéva en hébreu, que le Michkan Ella était le seul édifice public de la ville a été équipé contre les tirs de roquettes. Il a ajouté : "Sans l’aide bénéfique du maire de Sdérot Eli Mouyal, de la famille Abouksiss et du Rav Hanan Porat, nous n’aurions jamais pu inaugurer aujourd’hui cette maison en mémoire de Ella z"l et la mettre à la disposition du Bné Akiva et des familles nécessiteuses de la ville".

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi