Netanyahu félicite le prix Nobel de chimie reflétant l'intellect israélien

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

JERUSALEM - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a félicité jeudi son compatriote Daniel Shechtman, lauréat du Prix Nobel de chimie 2011, pour sa découverte des quasi-cristaux il y a près de 30 ans.

Je veux vous féliciter au nom des citoyens d'Israël pour votre prix qui reflète l'intellect de notre peuple, a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué de son bureau.

Chaque citoyen d'Israël est heureux aujourd'hui et chaque Juif dans le monde est fier, a ajouté le Premier ministre israélien en adressant également ses félicitations au Technion, où M. Shechtman est chercheur.

L'Institut du Technion, situé à Haïfa (nord) et qui fête cette année son centenaire, est la plus ancienne université d'Israël ainsi que le centre de recherche le plus réputé du pays en sciences et technologies.

Le président Shimon Pérès, prix Nobel de la paix (1994), a salué dans ce prix un grand cadeau aux Israéliens.

Je ne connais pas précisément votre champ d'expertise mais j'ai noté qu'il concernait des diamants. Aujourd'hui, vous êtes le joyau de la couronne, a ironisé M. Pérès, en qualifiant le lauréat d'exemple pour les jeunes générations.

Pour le ministre de l'Education Gidéon Saar, la récompense du Nobel pour les travaux du professeur Shechtman est une source de fierté nationale pour le système universitaire israélien.

C'est une preuve supplémentaire que l'Etat d'Israël est une puissance scientifique et technologique, a renchéri son collègue des Sciences, Daniel Hershkowitz, lui-même un enseignant du Technion.

Cette récompense est la preuve de la qualité des ressources humaines en Israël qui est la clef de voûte de notre puissance nationale, a estimé le ministre de la Défense Ehud Barak.

Daniel Shechtman est le dixième Israélien à obtenir un prix Nobel et le quatrième en chimie. Le dernier en date remonte à 2009, lorsque Ada Yonath, a été la première Israélienne à être distinguée par l'Académie suédoise.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi