Les fêtes approchent, le porte-monnaie s’ouvre

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                          Les fêtes approchent, le porte-monnaie s’ouvre

Le 04/09/07, Les commerçants israéliens attendent les fêtes avec impatience, ils espèrent voir leurs ventes augmenter d’au moins 15%, essentiellement dans les domaines de l’alimentation, du textile, de l’électroménager et des fournitures pour la maison et la cuisine. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude de marché réalisée par l’union des bureaux industriels à l’approche de Rosh HaShana et des fêtes d’automne. L’étude a examiné les fluctuations des ventes pendant les années 2003 à 2006.

L’analyse des données des quatre dernières années montre qu’à l’époque des fêtes les ventes des magasins israéliens augmentent en moyenne de 15% et que le mois suivant les fêtes, elles chutent de 8%.

Plus précisément, de 2003 à 2006, l’augmentation moyenne des achats de nourriture était de 10% pendant le mois des fêtes et la baisse du mois suivant de 5%, les gens devant vider les placards remplis en septembre ! Pour ce qui est des denrées non périssables, comme l’électroménager, c’est une hausse de 29% qui a été enregistrée par rapport au mois précédent celui des fêtes. Dans ce domaine également, les ventes diminuent sérieusement après les fêtes, à savoir de 19%. Les chaussures se vendent bien à cette époque de l’année, avec une hausse de 21% en moyenne (suivie d’une baisse de 7% le mois d’après les fêtes.) Mais la hausse la plus frappante concerne en l’occurrence les ustensiles de cuisine et le matériel de maison (98% contre une chute de 42% le mois suivant.)

L’union des bureaux industriels estime que la hausse des ventes sera sensiblement identique à celle des deux dernières années. Le département économique précise cependant que le taux d’augmentation des ventes des magasins entre Rosh HaShana et Soukkot est inférieur à celui de celles qui précèdent la fête de Pessah.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi