Les assassins d’Erez Levanon arrêtés par Tsahal.

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                         Les assassins d’Erez Levanon arrêtés par Tsahal.
 
Le 27/02/07,Deux Palestiniens interpellés dimanche soir par les forces de sécurité à Beit Omar, ont avoué avoir poignardé à mort l’israélien retrouvé dimanche soir dans la forêt prés de Bat Ayin
 
Le Djihad islamique a revendiqué l’attentat qui a coûté la vie dimanche à Erez Levanon, un Hassid Breslev âgé de 42 ans, qui avait l’habitude de s’isoler dans cette forêt pour y prier. C’est là que ses assassins l’ont suivi puis tué à coups de couteaux.
Des centaines de personnes ont participé lundi à ses obsèques sous une pluie battante. Originaire de Haïfa, le défunt avait fait un retour à la foi assez jeune, et passait tout ses étés depuis sept ans à la « Maison Juive » en Inde, une association aidant  les touristes israéliens en visite dans ce pays à revenir vers le chemin de la Tora.
Erez Levanon avait publié des livres sur la pensée de Rabbi Nahman de Breslev et écrivait également des chansons. Vivant depuis 12 ans à Bat Ayin, il donnait des cours de pensée juive, s’occupait de la synagogue locale, et comme nombre de ses voisins était un artiste. C’est en fredonnant un air qu’il avait composé que ses amis l’ont accompagné à sa dernière demeure dans le cimetière de Kfar Etzion. Il laisse une femme, trois enfants et une communauté en deuil.
Shaoul Goldstein, président du conseil régional du Gush Etzion, a pris la parole lors des obsèques, déclarant notamment  : « Le terrorisme ne fait que nous renforcer, nous continuerons à construire et à nous agrandir ».
Le député Arié Eldad (Union Nationale) a accusé Amir Peretz de ne pas avoir su assurer la sécurité des habitants de Bat Ayin. Une demande de renforcer la sûreté autour de cette localité avait en effet été transmise par le député Effi Eitam (Union Nationale) au ministre de la défense la semaine passée.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi