Le Hamas revendique la fusillade qui a blessé un civil israélien

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
          Le Hamas revendique la fusillade qui a blessé un civil israélien

GAZA, Bande de Gaza,le 20/03/07 - Le Hamas a revendiqué lundi l'attaque à l'arme à feu près du point de passage de Karni entre la Bande de Gaza et Israël dans laquelle un civil israélien a été blessé. Cette fusillade intervient deux jours après l'investiture du nouveau gouvernement palestinien d'union Hamas-Fatah.

Un employé de la compagnie israélienne d'électricité a été gravement blessé par les tirs alors qu'il se trouvait sur une tour en territoire israélien, à environ 300m au nord du passage de Karni, principal point de transit du trafic fret à destination et en provenance de Gaza. Israël l'a fermé à plusieurs reprises par le passé, citant des raisons de sécurité.

La branche militaire du Hamas a revendiqué la responsabilité de l'attaque, une "réponse à la poursuite de l'agression sioniste". D'autres responsables palestiniens ont tenté de prendre leurs distances.

"Certaines actions nuisent au travail du gouvernement" en vue d'obtenir la levée des sanctions internationales décrétées après l'arrivée au pouvoir du Hamas en mars 2006, a observé le ministre de l'Information Moustafa Barghouti. Ghazi Hamad, un collaborateur du Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh du Hamas, a de son côté lancé un appel au calme.

"Cette attaque est précisément ce que le nouveau gouvernement palestinien refuse de condamner, rejetant ainsi les conditions imposées par la communauté internationale", a commenté David Baker, membre du cabinet du Premier ministre israélien Ehoud Olmert.

"L'attaque terroriste d'aujourd'hui est le résultat direct de l'appel samedi du Premier ministre Ismaïl Haniyeh à la résistance contre Israël. Ses partisans ont traduit ses paroles en actes", a déclaré de son côté Miri Eisin, porte-parole d'Ehoud Olmert.

Le programme du nouvel exécutif palestinien ne comprend pas la reconnaissance explicite d'Israël ni le renoncement à la violence. Ismaïl Haniyeh a réaffirmé le droit des Palestiniens à résister à l'occupation israélienne "sous toutes ses formes".

L'attaque est également intervenue alors que le ministre norvégien adjoint des Affaires étrangères Raymond Johansen est devenu lundi le premier représentant occidental à rencontrer le Premier ministre palestinien Ismail Haniyeh, issu du Hamas, depuis l'investiture du nouveau gouvernement.

La Norvège, acteur important dans les pourparlers de paix au Proche-Orient, a reconnu le nouveau cabinet Hamas-Fatah dès son investiture samedi par le Parlement palestinien.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi