Le corps d’un Israélien rendu par le Hezbollah

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                               Le corps d’un Israélien rendu par le Hezbollah

Article paru dans "Aroutz7", le 17/10/07

gabrieldavit.jpg

 
Premier échange entre le Hezbollah et Israël depuis la deuxième guerre du Liban. L’organisation terroriste a rendu lundi 15 octobre à Israël le corps de Gabriel Dewit, citoyen israélien originaire de Beer Sheva qui s’est noyé il y a deux ans et demi et dont le corps a dérivé vers les côtes du Liban, récupéré par des pêcheurs libanais et donné au Hezbollah. En échange du corps de Dewit, Israël a donné Hassan Naïm Akil, prisonnier atteint d’une maladie mentale depuis son incarcération en Israël et les corps de deux terroristes du Hezbollah, Ali Wizwaz et Mouhamad Damsika.

L’échange s’est déroulé au poste frontière de Rosh Hanikra. La famille de Dewit n'était pas au courant qu'il s'était noyé et le recherchait depuis deux ans et demi. Aujourd'hui lundi 15 octobre, on leur a annoncé que le corps de Gabriel revenait du Liban, a raconté sa soeur.

Selon des officiels de la sécurité israéliens, il s’agit d’une mesure destinée à instaurer la confiance entre les partis et améliorer leurs relations en vue d’échange de prisonniers dans le futur.

Au poste frontière de Rosh Hanikra se sont rendus les représentants de l’ONU, de la Croix Rouge, de Tsahal, de la police, des démineurs, des membres du laboratoire d’identification des corps et du rabbinat militaire.

Tsahal a fermé toute la zone de la frontière aux civils et aux média, les sites touristiques proches ont été fermés au public pendant qu’au poste frontière se faisait l’échange des corps. Tout le processus a duré 3 heures au termes desquelles le corps de Dewit a été transféré en Israël. L’armée a gardé le secret, mais autour de la zone se trouvaient des touristes et des civils curieux.

Selon Ynet, l’échange a été organisé ces deux derniers mois par le préposé aux échanges de prisonniers au bureau du Premier ministre, Ofer Dekel. Des médiateurs allemands étaient aussi mêlés à ce processus.

L’échange a été approuvé par les vice Premier ministre et ministres concernés, les autres membres du gouvernement n’ont pas été mis au courant.
Selon Ynet, Israël aurait reçu des renseignements sur l’état des deux soldats enlevés par le Hezbollah, Eldad Réguev et Ehoud Goldwasser au cours de l’échange de prisonniers qui a eu lieu aujourd’hui 15 octobre. Selon des sources libanaises, des informations auraient aussi été données à propos du navigateur Ron Arad enlevé par l’oragnisation terroriste libanaise Amal en 1986. Le bureau du Premier ministre a déclaré que les renseignements seront vérifiés.
Un long cortège du Hezbollah accompagné d’une ambulance où se trouvait le corps de Dewit s’est rendu dans la ville de Nekora, à la frontière entre le Liban et Israël afin de procéder à l’échange.

Ces derniers mois, Israël et le Hezbollah négocient la libération des deux soldats israéliens enlevés, Eldad Réguev et Ehoud Goldwasser. Les pourparlers se déroulent avec la coopération de l’ONU et par l’intermédiaire d’un officier allemand. Les désaccords avec le Hezbollah touchent surtout aux stades de l’échange. Le Hezbollah veut un échange en deux stades où Israël paierait le prix fort et libèrerait un nombre important de terroristes en échange de renseignements sur l’état des deux soldats enlevés. Israël exige qu’il y ait un échange au cours duquel des prisonniers seront libérés en échange des soldats enlevés par le Hezbollah, Eldad Réguev et Ehoud Goldwasser.

Le père du soldat enlevé Ehoud Goldwasser, Shlomo, a déclaré à Haaretz que la famille est au courant des développements mais a précisé que « ces échanges ne sont pas directement liés à son fils et au deuxième soldat enlevé Eldad Réguev ».

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi