Le 10/01/07, Un soldat de Tsahal sabote un F-16

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                 Un soldat de Tsahal sabote un F-16

Le 10/01/07, Une terrible catastrophe a été évitée à l’armée de l’Air, grâce à des informations parvenues à la police militaire, qui a procédé à l’arrestation d’un soldat s’apprêtant à saboter un avion. Le soldat, servant dans l’armée de l’Air, est suspecté d’avoir essayé de faire exploser un avion de chasse de type F-16 et d’avoir ainsi mis en danger l’équipe de l’appareil. L’affaire a eu lieu dans une base de l’armée de l’Air du sud du pays. Le soldat aurait essayé de saboter l’avion, qui devait décoller peu après. Il avait, selon les soupçons, l’intention de cacher un explosif dans le réacteur arrière de l’appareil, pour que ce dernier explose au décollage.

Dés qu’il y a eu des soupçons contre le soldat, les commandants de la base ont prévenu la police et une équipe spéciale a été établie pour enquêter sur l’affaire. Cette équipe a rapidement repéré le soldat, qui a été appréhendé et qui a subi un interrogatoire. Le soldat a refusé d’avouer les faits qui lui sont imputés.

Un haut responsable de l’armée a déclaré : «Il s’agit d’une accusation particulièrement grave et à ce stade nous ignorons encore ce que voulait exactement faire le soldat et quels étaient ses motifs. Il s’agit d’un escadron d’élite de l’armée de l’Air. Le sabotage d’un de ses appareils aurait pu mettre en dangers des dizaines d’innocents. Si les soupçons sont exacts, nous avons à faire à une affaire extrêmement grave.»

Un représentant de la police militaire a, pour sa part, indiqué que si les accusations étaient vérifiées et lorsque la collecte de preuves serait terminée, le soldat serait jugé par le procureur militaire.

Un porte-parole de l’armée a confirmé l’arrestation du soldat et ajouté qu’une enquête avait lieu. «A la fin de cette dernière le procureur militaire décidera que faire. Si cette affaire est exacte, il s’agit d’un grave incident, qui sera traité comme il se doit.»

Il y a environ deux mois, une affaire semblable s’est produite dans une base du nord, où un soldat a été arrêté après avoir laissé volontairement un corps étranger dans le pot d’échappement d’un appareil de l’armée. L’objet avait été découvert à temps et fort heureusement l’avion et son équipage n’avaient rien eu.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi