Le 09/01/07,Téléphones casher contre la tentation

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                   Téléphones casher contre la tentation

bilde.jpgLe 09/01/07,La religion est récemment devenue une affaire de technologie. MIRS communications Ltd, filiale de Motorola Israël à Tel-Aviv, a lancé les premiers téléphones cellulaires casher l'an dernier. Leur utilité ? Faire et recevoir des appels. Rien de plus. Les services tels qu'Internet, les messages textes, les téléchargements musicaux et les vidéos sont inaccessibles. Sur ces téléphones, l'on trouve un sceau certifiant que les autorités rabbiniques d'Israël les ont approuvés.

Jugeant les cellulaires trop ouverts sur le reste du monde, offrant de plus en plus de services comme l'accès à des sites pornographiques, des représentants de la communauté juive ultraorthodoxe d'Israël ont demandé aux opérateurs téléphoniques de concevoir des téléphones adaptés à leur mode de vie. Une entente a été conclue avec MIRS communications.

S'il était possible pour les opérateurs de bloquer l'accès à Internet des téléphones, les rabbins ont demandé de carrément retirer le logiciel des cellulaires, explique le PDG de MIRS Communications, Abrasha Burstyn, joint en Israël.

Seulement en Israël

L'entreprise a lancé ses téléphones casher en mars 2005. Depuis, quelque 20000 appareils ont été vendus au sein de la communauté ultraorthodoxe, qui représente un million d'habitants en Israël, soit 14% de la population. Mais cette communauté ne compte que 225000 cellulaires. Si des juifs ultra-orthodoxes possédaient déjà des téléphones portables, «certains les ont remplacés par des téléphones casher à la demande de leur rabbin», mentionne Abrasha Burstyn. Et pour la toute première fois, des parents ont acheté des téléphones cellulaires à leurs enfants.

Pour l'instant, les téléphones casher sont uniquement offerts en Israël. Mais forte de son succès, MIRS Communications compte exporter son produit dans d'autres pays.

Pour Alex Werzberger, président de la Coalition d'organisations hassidiques d'Outremont, où se trouve une forte population ultraorthodoxe, les téléphones casher sont particulièrement intéressants pour les jeunes. «Lorsqu'on donne des téléphones aux jeunes, on ne veut pas qu'ils téléchargent certaines choses. Avec les téléphones casher, les parents achèteront plus facilement des téléphones à leurs enfants», explique-t-il.

Le conseiller juridique Steven Slimovitch, de B'nai Brith Canada, organisme représentant la communauté juive, voit également l'apparition de ce produit d'un bon oeil. «Cela démontre une ouverture vers les groupes ethniques que l'on n'a pas toujours vue de la part des grandes entreprises», dit-il.

Chrétiens et musulmans suivent

De nombreuses entreprises offrent maintenant divers services aux groupes religieux sur les cellulaires. Des téléphones portables sonnent ainsi l'alerte pour annoncer l'heure de la prière aux musulmans. Et grâce au FaithMobile (portable de la foi), les chrétiens peuvent lire des versets de la Bible, installer un fond d'écran biblique et accéder à du matériel audiovisuel religieux sur leur cellulaire.

Lancé en décembre dernier aux États-Unis et au Royaume-Uni, le FaithMobile, premier service de cellulaire pour la foi chrétienne, a été conçu par Good News Holdings LLC en partenariat avec le Barna Group. Son slogan? «Avez-vous parlé à Dieu aujourd'hui?»

Joint au téléphone en Californie, le cofondateur de Good News Holdings, Christopher Chisholm, explique l'importance d'adapter la religion à la technologie mobile. «Au lieu d'être en relation avec Dieu seulement le dimanche à l'église, on peut être en contact quotidien grâce à l'envoi de texte, d'audio et de vidéo.» Si le nombre d'abonnés demeure confidentiel, il précise que ce nombre est très significatif.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi