Israël: exercice de défense passive contre une attaque de missiles

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

JERUSALEM - Un exercice de défense passive simulant une attaque de missiles conventionnels et non-conventionnels dans la région de Tel Aviv a eu lieu jeudi matin, a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué.

Cet exercice d'entraînement à des situations d'urgence était prévu dans le cadre de notre programme pour 2011 et n'était pas lié à des évènements actuels. Il a notamment envisagé des tirs de missiles contre la région de Tel-Aviv, a précisé ce texte.

Les unités de secours de la défense passive ainsi que la police, les pompiers, le Magen David Adom (l'équivalent de la Croix Rouge) ont participé à cet exercice, ont de leur côté indiqué des sources militaires.

Des sirènes ont retenti pendant une minute et demi, puis des équipes de sauveteurs se sont entraînées à l'évacuation de centaines de blessés à la suite d'attaques de missiles conventionnels et non-conventionnels.

Nous allons tester tous les scénarios possibles, y compris des attaques provoquant des dégâts significatifs, avait auparavant précisé à la radio militaire le colonel Adam Zussman, un responsable de la Défense passive.

Cet exercice, prévu depuis un an selon le colonel Zussman, a été organisé au moment où la question d'une attaque contre les installations nucléaires iraniennes fait l'objet d'un intense débat public en Israël, alimenté par des fuites organisées dans les médias.

C'est dans ce contexte qu'Israël a tiré mercredi avec succès un missile doté d'un nouveau système de propulsion à partir de la base aérienne de Palmahim, au sud de Tel-Aviv.

Selon des experts militaires étrangers, Israël développe depuis des années un missile sol-sol Jéricho 3, à plusieurs étages, qui pourrait être équipé d'une tête nucléaire, chimique ou bactériologique pouvant atteindre l'Iran.

Les médias israéliens ont également fait état d'un exercice mené ces derniers jours par 14 avions israéliens en Sardaigne (Italie) en coopération avec l'aviation italienne pour s'entraîner à des missions à longue distance nécessitant notamment des ravitaillements en plein vol.

Les Israéliens sont divisés pratiquement à égalité entre partisans (41%) et opposants (39%) d'une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, selon un sondage.

L'Iran a pour sa part prévenu qu'il punirait Israël en cas d'attaque.

Les Etats-Unis savent que toute attaque du régime sioniste contre l'Iran produira de sérieux dommages non seulement contre ce régime mais aussi contre les Etats-Unis, a prévenu le chef d'état-major iranien, le général Hassan Firouzabadi, cité mercredi par l'agence de presse Fars.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi